Bientôt une loi destinée aux riches résidents de Monaco

Acheter un immeuble pour le louer? Allez voir un agent immobilier. Un conflit avec un prestataire? Allez voir votre avocat. Embaucher un majordome? Allez au service de l'emploi.

Joëlle Deviras Publié le 15/04/2014 à 09:35, mis à jour le 16/04/2014 à 09:44
Bientôt une loi destinée aux riches résidents - 25069289.jpg
Thierry Crovetto et Marc Burini, élus de la majorité au Conseil national. Céline Déri - Conseil national

Acheter un immeuble pour le louer ? Allez voir un agent immobilier. Un conflit avec un prestataire ? Allez voir votre avocat. Embaucher un majordome ? Allez au service de l'emploi.

Et si un service « tout en un » proposait aux familles installées à Monaco et disposant d'un patrimoine d'au moins 20 millions d'euros de s'occuper de tous leurs problèmes ? C'est ce que suggère la majorité du Conseil national avec la proposition sur le « multi family office » qui sera votée en juin prochain et pour laquelle les élus Horizon Monaco espèrent un retour rapide de la part du gouvernement.

Indépendance et compétences

« Comme le Luxembourg ou Londres, Monaco doit devenir un centre opérationnel pour les familles qui ont un patrimoine à gérer,explique Marc Burini, conseiller national Horizon Monaco (HM), président de la commission des Finances et de l'Économie nationale. Ces personnes ont besoin d'avoir des entités indépendantes pour éviter les conflits d'intérêt. Le family office est complémentaire du private banking notamment. »

 

Et Thierry Crovetto, conseiller national HM et vice-président de la commission des Finances et Économie nationale, explique : « Il existe déjà, à Monaco, des single family offices.Mais elles ne sont pas référencées. » Dans ces cas, la fortune des familles est d'au moins 100 millions d'euros puisqu'un service de juriste, expert financier, administrateur, concierge, etc. est dédié qu'à une seule et unique famille.

Des emplois pour les Monégasques

Lefamily office permet de baisser la barre en terme de patrimoine et donc de toucher bien plus de personnes. Pour les deux élus de la majorité, l'encadrement légal du multi family office est une opportunité à saisir. « Cela va créer du business, des emplois. » Thierry Crovetto souligne : « Nous essayons d'être proactif pour attirer les familles. L'objectif est de générer des recettes pour la Principauté et ainsi maintenir, voire améliorer, notre système social. Cette offre permettra également de créer des débouchés professionnels pour de jeunes Monégasques qualifiés. »

A l'heure où le pays encourage ses jeunes nationaux à étudier à l'étranger et développer leurs compétences, les élus y voient donc une perspective d'avenir pour les diplômés. Car « lemulti family office n'est pas un service de conciergerie »tient à préciser Marc Burini. Il requiert des compétences d'expertises dans les domaines financiers, fiscaux et juridiques notamment pour servir au mieux les intérêts des familles.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.