“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Benjamin Balleret, le Munegu dans la lumière des Masters

Mis à jour le 15/04/2014 à 08:40 Publié le 15/04/2014 à 07:14
À 31 ans, Benjamin Balleret, dit « Balou », est un joueur d'expérience qui apprécie la terre battue du Country Club où il s'entraîne depuis qu'il a appris à marcher.

À 31 ans, Benjamin Balleret, dit « Balou », est un joueur d'expérience qui apprécie la terre battue du Country Club où il s'entraîne depuis qu'il a appris à marcher. Michael Alesi

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Benjamin Balleret, le Munegu dans la lumière des Masters

Classé 277e mondial, ce Monégasque de naissance a fait ses classes au Monte-Carlo Country Club.Invité par le tournoi il joue mardi sur le court n° 9 et a le soutien de tout le pays

Classé 277e mondial, ce Monégasque de naissance a fait ses classes au Monte-Carlo Country Club.Invité par le tournoi il joue mardi sur le court n° 9 et a le soutien de tout le pays

D'habitude, il joue dans l'ombre des stars du court. Baroudeur des tournois, Benjamin Balleret, classé 277e mondial, trimballe sa raquette dans le monde entier depuis ses 17 ans. Pourtant aujourd'hui il entre directement dans le tableau final des Rolex Masters grâce à une Wild Card(une invitation) offerte par le Monte-Carlo Country Club. Une autre a été donnée à Roger Federer. La classe.

Le club lui a fait cette fleur car Benjamin Balleret - dit « Balou » - est ici chez lui. Ici, il joue dans la lumière. Ici, il a le soutien du public. Les sourires et les encouragements sont pour lui. « L'envie est forcément décuplée », nous confiait dimanche, ce gaillard d'1,83 m, devenu professionnel à 18 ans.

Et même s'ils sont trois à jouer sous les couleurs rouge et blanc - Thomas Oger, et Romain Arneodo font aussi partie de la fierté tennistique monégasque - « Balou » lui, est vraiment Munegu.

Né en 1983 au CHPG, il usera ses shorts de sport sur les bancs de l'école des Rêvoires jusqu'en 3e, et ses baskets sur les courts de terre battue du Monte-Carlo Country Club où son père, Bernard, est prof et sa mère travaille à l'administration. Pour lui, le mur, ce sera après l'école.

Cet athlète au physique de voileux (mèches blondes devant des yeux bleus et peau tannée), grand supporter de l'ASM, vit aujourd'hui dans le quartier du Jardin-Exotique où il rejoint, entre deux tournées, sa compagne et son fils de trois mois, prénommé Sacha (comme le dernier-né de la famille princière, ça ne s'invente pas).

« On aura du beau tennis »

On l'aura compris, Benjamin Balleret, porte les couleurs monégasques haut et fort. Son père Bernard le confirme : « Quand il joue ici, c'est un autre Benjamin ! Il est fier d'être là. Demain(aujourd'hui, ndlr) il peut étonner, le niveau il l'a. Ce qui est sûr c'est qu'on aura du beau tennis ! » Et papa n'est pas du genre à s'emballer.

Benjamin de son côté, sait qu'il n'est pas favori face à Guillermo Garcia-Lopez (38e mondial) et ne s'en cache pas : « Je ne l'ai jamais joué mais je sais qu'il est en forme. Je ne suis pas favori mais si on m'invite je ne suis pas là pour faire de la figuration, je suis là pour tout donner. »L'Espagnol est prévenu. « Et puis aujourd'hui je me prépare différemment. Je joue beaucoup plus relâché, plus à l'aise, je me mets moins la pression. » En 2006, il a vécu son plus beau souvenir tennistique en arrivant en 8e de finale aux Rolex Masters. Il échouera face à Federer, la tête haute.

Sept ans plus tard, Benjamin Balleret est un joueur d'expérience, il connaît le circuit et ce qu'il aime par-dessus tout, c'est la terre battue et la chaleur. On annonce cet après-midi 19°C sur les courts. Il n'est pas favori d'accord, mais l'envie peut tout.
 


 

Savoir +

Benjamin Balleret joue en 3e match ce mardi sur le court n° 9, face à Guillermo Garci-Lopez.

Les matches débutent à 10 h 30.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.