“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Attention ! Une nouvelle arnaque téléphonique cible les personnes âgées à Monaco

Mis à jour le 12/10/2019 à 13:55 Publié le 12/10/2019 à 13:50
Une jeune femme, ou quelqu’un se faisant passer pour telle, cible des personnes âgées de  Monaco et essaye de leur soutirer argent ou objets de valeur.	 (Illustration Jean-François Ottonello)

Attention ! Une nouvelle arnaque téléphonique cible les personnes âgées à Monaco

Depuis quelques semaines, une jeune femme tente, depuis l’étranger, d’instaurer une relation de confiance avec des personnes âgées dans le but de les spolier. Des victimes sont à déplorer en Principauté où la Sûreté publique et le Parquet général appellent à la vigilance et délivrent des réflexes à adopter

Elle passe peut-être des centaines de coups de fil avant de ferrer un gros poisson, mais quand elle fait mouche, c’est l’or à l’appel ! Depuis quelques semaines, une jeune femme, ou quelqu’un se faisant passer pour telle, multiplie les appels téléphoniques en Principauté depuis l’étranger. Sa cible ? Des personnes âgées et vulnérables qu’elle tente d’embobiner en se présentant "soit comme une vieille connaissance, soit comme quelqu’un de sa famille".

"Elle lui fait part de difficultés financières et lui demande de lui venir en aide, soit en lui remettant des espèces, soit des objets de valeur", décrit le commissaire principal de la Sûreté publique, Régis Bastide.

Si le procédé peut paraître grossier, des personnes vulnérables sont malheureusement déjà tombées dans le panneau face à l’obstination de l’escroc. D’où un message d’alerte et de prévention diffusé par le gouvernement princier. "La plus grande vigilance est recommandée, et face à un appel téléphonique de ce type, il est demandé d’aviser, sans délai, la Sûreté publique."

Un complice coursier
à Monaco

Le contenu des appels n’est que pur baratin, selon Régis Bastide. "C’est une histoire complètement inventée et qui s’adresse à des personnes qui vont se tromper sur l’identité de leur interlocuteur. C’est ce qui explique que la plupart du temps ces tentatives échouent." Sauf qu’à force de répétition, des brèches s’ouvrent. "Il y a eu des préjudices", confirme ainsi le commissaire principal, sans rentrer dans les détails de l’enquête.

D’autant que la fameuse jeune femme s’avère tenace. "Elle se montre plus pressante pour obtenir de sa victime un virement bancaire ou la remise de bijoux ou de numéraires à remettre à un complice qu’elle présente comme un coursier."

Le ou les escrocs auraient donc un complice prêt à intervenir en Principauté. Un élément important dans l’enquête confiée, sous la direction du Parquet général de Monaco, à la division de police judiciaire de la Sûreté publique. "On a pris le sujet à bras-le-corps en mobilisant les moyens adaptés au niveau du nombre d’enquêteurs et des moyens de polices technique et scientifique", assure Régis Bastide.

Provenant "généralement" de l’étranger, les appels malveillants nécessitent toutefois un coup de main de l’extérieur pour remonter à la source. Là aussi, la Sûreté publique affirme que les seniors monégasques ne seront pas abandonnés. "Sur le plan de la coopération policière internationale, les moyens adéquats seront employés puisqu’on veut avancer vite dans ces enquêtes et identifier le ou les auteurs de ces agissements."

Difficile toutefois d’avancer avec certitude à une époque où des plateformes permettent de produire des faux numéros quasi-intraçables.

Reste l’essentiel, la prévention, pour que plus aucune victime de ces atteintes aux biens ne soit à déplorer en Principauté.

Quels réflexes adopter en cas de doute ?

En cas d’appel suspect sur votre ligne portable ou fixe, la direction de la Sûreté publique vous recommande dans un premier temps de "vous assurer de l’identité de votre interlocuteur" et, au besoin, "de vous faire aider de votre entourage pour s’assurer que la personne au bout du fil est bien le bon interlocuteur".


Le deuxième conseil est de se montrer extrêmement prudent face "aux demandes de remise d’espèces ou d’objets de valeur, en particulier lorsqu’on n’est pas certain de l’identité de l’interlocuteur".


En cas de doute, n’hésitez pas à effectuer un signalement à la police en composant le 17 ou le 112.


Le procureur général de Monaco, Sylvie Petit-Leclair, forte de nombreuses expériences en la matière en France, incite par ailleurs les personnes victimes de ces tentatives d’escroquerie "à noter un maximum de renseignements". Autant d’indices qui, une fois recoupés, pourraient notamment permettre d’identifier le fameux coursier. Enfin, déposez systématiquement plainte si l’infraction est consommée.
Les peines encourues, à la lecture du Code pénal monégasque, vont d’un à cinq ans d’emprisonnement, et de 18.000 à 90.000 euros d’amende.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.