“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Attention, des escrocs tentent de dépouiller des résidents monégasques par téléphone

Mis à jour le 03/08/2020 à 17:21 Publié le 03/08/2020 à 17:20
Comme lors des vagues de tentative d’escroquerie de l’an dernier, les personnes âgées sont les cibles principales de ces malfaiteurs.

Comme lors des vagues de tentative d’escroquerie de l’an dernier, les personnes âgées sont les cibles principales de ces malfaiteurs. Photo Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Attention, des escrocs tentent de dépouiller des résidents monégasques par téléphone

Des arnaqueurs, armés d’un téléphone, ciblent actuellement des résidents âgés de la Principauté. Monaco Telecom invite ses clients à se méfier des numéros masqués ou provenant de l’étranger.

Les personnes âgées sont la principale cible d’escrocs qui sévissent depuis le 28 juillet à Monaco. Leur arme pour tenter d’arnaquer des seniors? Le téléphone. Une cinquantaine de cas ont été identifiés par la Sûreté publique depuis cette date.

Le mode opératoire est résumé dans une publication de Monaco Telecom sur son compte Facebook: "Des tentatives d’escroquerie sont actuellement commises par téléphone", explique l’opérateur, qui précise que les appels proviennent de numéros étrangers ou masqués.

"Le but de ces malfaiteurs est de vous contacter sur votre ligne fixe, se faisant passer pour une personne de votre entourage, afin de vous dérober des objets de valeurs (bijoux, liquidités et autres affaires personnelles)", écrit encore Monaco Telecom sur son réseau social.

Des milliers d’euros de bijoux

Le mode opératoire de ces malfaiteurs consiste à éplucher l’annuaire monégasque pour y dénicher les prénoms susceptibles de correspondre à des personnes âgées.

"Ils sont très habiles, explique le commissaire principal Régis Bastide, le directeur adjoint de la Sûreté publique. L’interlocuteur se fait passer pour un proche. Il explique avoir des problèmes d’argent et ne pas pouvoir aller à la banque. Il demande alors à la victime ce qu’elle a chez elle, liquidités ou bijoux, puis lui dit que son avocat viendra les récupérer en bas de chez elle."

Beaucoup de ces proies ne se font évidemment pas berner. Mais certaines personnes, plus vulnérables, accèdent à la demande. C’est le cas d’une octogénaire, qui a livré au pseudo-avocat des bijoux pour une valeur de plusieurs milliers d’euros.

"C’est la seule victime à ce jour, explique Régis Bastide. Ce mode opératoire consiste à passer un grand nombre d’appels pour un taux de réussite faible." Mais quand la pêche est bonne, elle peut s’avérer très prolifique…

Appel à la vigilance

Cette victime identifiée, la Sûreté publique a aussitôt ouvert une enquête. Elle a permis d’identifier une cinquantaine de seniors qui ont également été approchés par cette équipe. « Nous les avons tous appelés afin de les prévenir de la tentative d’escroquerie », précise le commissaire principal.

Cette nouvelle campagne de tentative d’escroquerie par téléphone, ciblant des personnes âgées, ressemble à s’y méprendre à celles de l’an dernier, constatées en août et octobre 2019, ainsi qu’en janvier 2020. Là aussi, durant ces trois vagues d’appels, plusieurs dizaines de personnes âgées avaient été contactées par des escrocs se faisant passer pour des inspecteurs des services fiscaux, qui envoyaient un huissier récupérer les valeurs. Deux victimes étaient tombées dans le panneau. La Sûreté publique pense qu’il pourrait s’agir de la même équipe.

L’enquête se poursuit. En attendant qu’elle aboutisse, un appel à la vigilance est à nouveau lancé (1).

1. Si vous avez été contacté par une personne vous réclamant de l’argent ou des bijoux, ne croyez pas son histoire et contactez immédiatement la Sûreté publique de Monaco au +377.93.15.30.15.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.