“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après une énorme mobilisation des secours, le spéléologue français blessé à la frontière franco-italienne a été évacué de la grotte

Mis à jour le 09/08/2019 à 20:29 Publié le 09/08/2019 à 20:28
La spéléologue français blessé à la frontière franco-italienne a été évacué de la grotte

La spéléologue français blessé à la frontière franco-italienne a été évacué de la grotte Photo CNSAS

Après une énorme mobilisation des secours, le spéléologue français blessé à la frontière franco-italienne a été évacué de la grotte

Après vingt-quatre heures d'opérations aussi intenses que délicates, le Français resté bloqué à 300 mètres de profondeur en Italie a enfin rejoint la surface, ce vendredi, en fin d'après-midi.

Une soixantaine de secouristes avait convergé de toute l'Italie du nord, afin de participer à ces manoeuvres complexes dans le gouffre de Briga Alta, à trois-cents mètres de la vallée de la Roya.

Un Français, dont on ignore à ce stade la région d'origine, s'était blessé au genou dans cette grotte décrite comme "particulièrement technique". Un partenaire était remonté à la surface appeler à l'aide. Il a été entendu.

>>RELIRE. PHOTOS. Blessé, un spéléologue français secouru dans une grotte à 300 mètres de profondeur à la frontière franco-italienne

Le corps italien des Secours alpins et spéléologiques (CNSAS) a réuni des moyens considérables à la frontière franco-italienne, pour tirer le blessé de ce mauvais pas. Celui-ci a été positionné à l'intérieur d'une tente chauffée, dressée dans la grotte, tandis que d'autres équipes préparaient son évacuation.

La progression a été lente et périlleuse, les artificiers s'employant pour élargir les voies d'accès. Le CNSAS a finalement annoncé l'issue heureuse à 19h40. "L'homme est toujours resté conscient et collaboratif, bien que très éprouvé", expliquent les secouristes.

La victime a été évacuée vers l'hôpital.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct