Rubriques




Se connecter à

Apprentis marins au Musée océanographique

Le projet « Snapper pour tous » permet à 250 enfants des Alpes-Maritimes de venir visiter le musée et se sensibiliser aux questions autour de la préservation du monde marin

CEDRIC VERANY Publié le 10/02/2014 à 07:19, mis à jour le 11/02/2014 à 08:52
Apprentis marins au Musée océanographique - 24295353.jpg
Arpenter les allées, caresser les requins et écarquiller les yeux en découvrant les bassins sont quelques-uns des plaisirs réservés à ces jeunes visiteurs.

Le projet « Snapper pour tous » permet à 250 enfants des Alpes-Maritimes de venir visiter le musée et se sensibiliser aux questions autour de la préservation du monde marin

Enfant, il se souvient avoir arpenté« souvent lors de dimanches pluvieux » les allées et aquariums du bâtiment.

Le navigateur niçois Jean-Pierre Dick est revenu au Musée océanographique. Cette fois-ci pour parrainer les enfants qui participent à l'opération « Snapper pour tous » mise en place par l'établissement.

 

Le projet réunit 250 élèves de l'académie de Nice autour de la thématique du monde marin. Un projet « sympathique, participatif, pour, peut-être, apporter du rêve à de futurs navigateurs », avance le directeur des lieux, Robert Calcagno. Depuis le 28 janvier et jusqu'au 14 février, dix classes d'éducation prioritaire des Alpes-Maritimes viennent à tour de rôle passer une journée au musée.

Des « chenapans » au travail

Mais pas comme des visiteurs lambda… Des aquariums aux réserves en passant par la nurserie des poissons, les enfants, entre 8 et 10 ans, ont portes ouvertes dans les coulisses du musée, pour les sensibiliser aux questions de préservation des océans et des espèces qui les composent. C'est le principe du « Snapper club » développé depuis quelques années et reconfiguré pour ce projet, financé pleinement par le Musée océanographique pour cette première édition. Le nom a été soufflé par la princesse Charlène. Snapper, qui est le terme pour designer une dorade jaune en anglais, est aussi employé en Afrique du Sud pour qualifier un chenapan. Et la Fondation Princesse Charlène, qui soutient « Snapper pour tous », a souhaité que ces activités s'ouvrent au plus grand nombre d'enfants.

Récemment, ce sont des enfants de l'école Cauvin de Drap qui ont passé la journée à arpenter les allées, caresser les requins et écarquiller les yeux en découvrant les aquariums. Comme les neuf autres classes, ils participeront par la suite au jeu concours.

 

Le principe ? Jouer les journalistes en herbe pour réaliser une vidéo et un petit journal qui rendra compte de leur visite. Un jury désignera ensuite le meilleur projet. La classe gagnante remportera un séjour de découverte à Monaco avec plongée dans la réserve du Larvotto et dîner au Stars'n'bars. Résultat des courses le 12 juin !

Apprentis marins au Musée océanographique - 24295349.jpg
Les enfants, entre 8 et 10 ans, ont portes ouvertes dans les coulisses du musée.
Apprentis marins au Musée océanographique - 24295347.jpg
Robert Calcagno et Jean-Pierre Dick, fiers de cette collaboration.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.