“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Anne Eastwood rencontre Jacques Toubon à Paris

Mis à jour le 06/10/2015 à 08:36 Publié le 06/10/2015 à 07:12
Anne Eastwood, Haut Commissaire à la protection des Droits, des Libertés et à la Médiation, et Jacques Toubon, à Paris.(D.R.)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Anne Eastwood rencontre Jacques Toubon à Paris

Le Haut commissaire monégasque, Anne Eastwood a rencontré, le 28 septembre dernier, son homologue français, Jacques Toubon. Cette réunion avait pour vocation de mettre en place un accord d'entraide pour les situations relevant de problématiques transfrontalières.

Le Haut commissaire monégasque, Anne Eastwood a rencontré, le 28 septembre dernier, son homologue français, Jacques Toubon. Cette réunion avait pour vocation "de mettre en place un accord d'entraide pour les situations relevant de problématiques transfrontalières".

"C'est un moment d'émotion particulier pour moi, pour plusieurs raisons, mais d'abord parce que Jacques Toubon est le onzième personnage de la République française."

Anne Eastwood revient d'un voyage à Paris où elle a rencontré, son homologue français, le Défenseur des Droits, dans ses bureaux de la rue Saint-Florentin.

L'objectif? "C'était une rencontre placée sous le signe de l'amitié et du renforcement des liens ayant naturellement vocation à unir les institutions de protection des droits française et monégasque", note le Haut Commissaire à la protection des Droits, des Libertés et à la Médiation.

Anne Eastwood et Jacques Toubon se sont ainsi entretenus sur plusieurs sujets, notamment la mise en place d'un accord d'entraide pour les situations relevant de problématiques transfrontalières.

"Cela permettra de traiter plus efficacement des cas de transferts de résidence en France de personnes de nationalité extra-européenne installées à Monaco. Ou encore des problèmes de liquidation des pensions de retraite françaises de personnes ayant eu une carrière professionnelle mixte en France et à Monaco."

Des rencontres vont ainsi être programmées avec les délégués territoriaux du Défenseur des droits dans les Alpes-Maritimes, en vue d'installer les conditions de ce dialogue également au plan local.

Lutte contre les discriminations

Anne Eastwood a également rencontré les collaborateurs de Jacques Toubon pour s'informer sur leurs méthodes de travail dans des domaines d'intérêt tels que la protection de l'enfance et la lutte contre les discriminations.

Après la venue à Monaco de Claudine Angeli-Troccaz, ajointe au Défenseur des Droits en charge de la déontologie de la sécurité, lors de l'inauguration du Haut commissariat par le prince Albert II en mars dernier, les échanges se poursuivent donc avec la France.

Prochain rendez-vous les 13, 14 et 15 octobre, dans le cadre du 9e Congrès de l'AOMF (Association des Ombudsmans et médiateurs de la francophonie) qui se tiendra à Quebec. C'est là que devrait être entérinée l'adhésion du Haut Commissariat monégasque au réseau francophone des Médiateurs et Ombudsmans.

Première nommée aux fonctions de Haut Commissaire à la Protection des Droits en mars 2014, Anne Eastwood fait de la coopération à l'international une des priorités de son mandat.

"Il s'agit d'échanger autour des bonnes pratiques dans la phase de construction de l'institution et d'asseoir la reconnaissance du Haut Commissariat monégasque par ses pairs".

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.