“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Alors qu'il regardait son smartphone en conduisant, il renverse une petite fille sur un passage piéton

Mis à jour le 20/08/2020 à 21:47 Publié le 20/08/2020 à 21:46
Le prévenu écope de 500 euros amende et 4.000 euros de dommages et intérêts.

Le prévenu écope de 500 euros amende et 4.000 euros de dommages et intérêts. Illustration Ph.A.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Alors qu'il regardait son smartphone en conduisant, il renverse une petite fille sur un passage piéton

Le 26 novembre dernier, à 18h22 précises, un chef de cuisine italien a percuté avec son véhicule une petite fille sur le passage protégé devant la gare, sur le pont Sainte-Dévote.

Le prévenu a reconnu les faits à l’audience. Son manque d’attention était causé par la consultation de son smartphone à cet instant précis. Les juges ont rappelé les lourdes conséquences entraînées par l’accident et le manque de concentration: un traumatisme crânien et plusieurs jours d’ITT pour la jeune victime.

La partie civile a voulu sensibiliser le tribunal en insistant sur le fait que l’enfant, depuis le choc, est fort perturbée.

Une somme forfaitaire de 10.000 euros, tout préjudice confondu, est réclamée.

"Le portable a distrait le conducteur, a souligné le ministère public, au moment où la fillette, accompagnée par une autre personne, était bien engagée sur le passage pour les piétons."

Une amende de 800 euros et une contravention de 45 euros sont requises.

Comme le prévenu a pris conscience de ses responsabilités, la défense demande la clémence pour le primo-délinquant. Son client est au chômage. Ses finances sont très serrées. Les dommages sont pris en charge par l’assurance.

Décision: 500 euros d’amende, 45 euros pour la contravention et 4.000 euros attribués à la partie civile.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.