“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Agility à Monaco sur le quai Albert-Ier: les chiens étaient l’attraction du week-end

Mis à jour le 11/03/2013 à 09:11 Publié le 11/03/2013 à 07:12
Les membres du club monégasque d'agility et d'éducation ont effectué, hier, des prouesses de dressage.

Les membres du club monégasque d'agility et d'éducation ont effectué, hier, des prouesses de dressage. Michaël Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Agility à Monaco sur le quai Albert-Ier: les chiens étaient l’attraction du week-end

Le meilleur ami de l’homme a investi le quai Albert-Ier pour ce concours international. Petits, grands, à poil ou rasés : les chiens étaient l’attraction du week-end

Le meilleur ami de l’homme a investi le quai Albert-Ier pour ce concours international. Petits, grands, à poil ou rasés : les chiens étaient l’attraction du week-end

Pour chacun, c'est une passion. Une complicité de tous les instants aussi. « C'est une discipline très intéressante car nous faisons corps avec le chien », résume Sandrine Panciatici du club de Cannes qui participe au concours international d'Agility qui s'est déroulé toute la journée de dimanche sur le quai Albert-Ier.

Avec près de soixante-dix participants canins de toutes sortes, de toutes hauteurs, de toutes les couleurs et de toutes races, c'est sous un ciel bleu que les maîtres ont pu faire admirer au public l'agilité, le dévouement et la vitesse du meilleur ami de l'homme. Organisé par le club monégasque d'agility et d'éducation, ce concours existe depuis 1989.

Devant une centaine de spectateurs, les chiens ont défilé toute la journée dans une bonne ambiance. Avant de concourir, les maîtres retiennent à l'avance le parcours pour guider le chien. « Quand on se trompe d'obstacle, dit une organisatrice, c'est l'élimination directe ».

Tunnels, passerelles et haies sur le parcours

Cruel destin après des heures passées à entraîner son animal. « C'est un travail de tous les jours. Il faut le conditionner dès son plus jeune âge », explique Sophie Tuis qui est venu avec son Border Collie de Villeneuve-Loubet. « Je suis passionnée par les chiens depuis l'âge de 8 ans. Petit à petit, je me suis intéressé au dressage », confie-t-elle.

À la fin du parcours, les compétiteurs valident le travail accompli avec l'animal. « Il y a différentes épreuves en fonction de la hauteur du chien et de la race », détaille la directrice du club monégasque d'agility. Pour les maîtres, l'intérêt de participer diverge : les uns utilisent le concours pour engranger des points et participer à des tournois plus importants tandis que d'autres font valoir avant tout la passion. C'est le cas d'Élisabeth qui concoure avec un Rhodesian Ridgeback : « Cela fait vingt ans que je pratique cette discipline avec les chiens. Le parcours ? Je suis agréablement surprise de notre prestation. »Avec comme obstacle des haies, passerelles ou tunnels, les bêtes de concours étaient l'attraction de cette fin de week-end.

 

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.