Rubriques




Se connecter à

Accroc diplomatique lors de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée à Monaco

L'ancien président de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée, l'Italien Francesco Amuroso, a tancé la France, lors de la 9e session qui se tient en ce moment à Monaco.

Anne-Claire Hillion Publié le 03/02/2015 à 21:14, mis à jour le 04/02/2015 à 09:00
Accroc diplomatique entre l'Italie et la France
L'italien Francesco Amuroso a tancé la France lors de son discours inaugural. (Michael Alesi)

L'ancien président de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée, l'Italien Francesco Amuroso, a tancé la France, lors de la 9e session qui se tient en ce moment à Monaco.

Pour lui, la France est responsable de l'absence de la délégation syrienne, qui n'a pas pu obtenir de Visas. L'attaque a été mal perçue par la diplomatie française.

Lors des discours d’inauguration de l'Assemblée parlementaire de la Méditerranée qui se sont tenus lundi à Monaco hôte de la 9e session, l’Italien Francesco Amuroso, qui vivait son dernier jour de présidence de l’APM, a tancé la France dès les premières phrases d’introduction. Objet de son courroux : l’absence de la délégation syrienne pour cause de non-délivrance de Visa par la France.

 

Du côté Français, l’attaque a été très mal perçue. Selon nos informations, c’est l’ambassade de France à Beyrouth qui en a décidé ainsi puisque selon un proche du dossier, « la France a cessé toute relation diplomatique avec la Syrie mais surtout, certains membres de la délégation faisaient l’objet de sanctions. Que le président de l’APM fasse remonter son désaccord au bureau est une chose qu’il se permette de le faire dans son discours d’ouverture a choqué beaucoup de monde. Ce ne sont pas des pratiques diplomatiques.»

Rappelons que les résidents hors espace Schengen souhaitant rejoindre Monaco, c’est la France qui est souveraine en terme de délivrance de Visas.

L’attaque est demeurée incompréhensible pour la diplomatie française d’autant plus que deux Syriens ont tout de même pu participer aux débats. « Ils ont exploité une faille administrative. Ils se trouvaient juste avant en Suisse pour une autre organisation et avaient obtenu des Visas pour circuler dans l’espace Schengen donc ils ont pu venir à Monaco. »

Les autorités monégasques n’ont pas souhaité faire de commentaires.

 

L'APM est organisation internationale qui a pour but de faciliter le dialogue entre les législateurs des pays du tour de la Méditerranée et d’œuvrer pour la paix dans le dialogue. Les délégations des 25 pays continuent les discussions encore demain en Principauté.

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.