“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

À Roquebrune-Cap-Martin, le maire demandera la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Mis à jour le 31/10/2018 à 10:12 Publié le 31/10/2018 à 11:30

À Roquebrune-Cap-Martin, le maire demandera la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Le maire de Roquebrune-Cap-Martin souhaite que l'Etat reconnaissance que sa commune est en état de catastrophe naturelle après le violent coup de mer qui s'est abattu sur ses plages.

À Roquebrune-Cap-Martin, la tempête n’a fait aucune victime. C’est ce que souligne d’emblée Patrick Cesari, le maire de la ville, dans un communiqué. Reste que le coup de mer a causé "d’importants dommages".

Le premier magistrat met en avant le travail effectué par les agents des services publics communaux et départementaux. Pour lui,"les ouvrages maritimes de protection de notre littoral (digues sous-marines, épis) ont permis de contenir l’action de la mer" même si "certains ont souffert de ces intempéries exceptionnelles".

Et "leur réfection prévue ou leur confortement sont plus que jamais nécessaires, de même que l’aménagement maritime programmé dans la baie de Saint-Roman pour protéger nos voies de circulation et tous les équipements du littoral".

Il conclut: "La commune demandera, en concertation avec la ville de Menton, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct