“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A Monaco, la SBM mise sur les gestes écolos

Mis à jour le 24/08/2015 à 09:08 Publié le 24/08/2015 à 07:15
Pionnier de la démarche, le Monte-Carlo Beach a adapté son bâtiment, ses cuisines et ses déplacements (ici deux véhicules électriques, dont une Twizy, mise à disposition par la maison Lino) à la démarche environnementale.

Pionnier de la démarche, le Monte-Carlo Beach a adapté son bâtiment, ses cuisines et ses déplacements (ici deux véhicules électriques, dont une Twizy, mise à disposition par la maison Lino) à la démarche environnementale. Michael Alesi et archives N.-M.

A Monaco, la SBM mise sur les gestes écolos

Restaurant bio, gestes eco-responsables, charte environnementale… Depuis une décennie le groupe a entamé une démarche qui, aujourd’hui, s’accentue

Restaurant bio, gestes eco-responsables, charte environnementale… Depuis une décennie le groupe a entamé une démarche qui, aujourd’hui, s’accentue

Phénomène de mode ou prise de conscience globale, les préoccupations liées au mieux vivre, au bien manger et au respect de la planète sont devenues aujourd'hui légion.

Une philosophie que l'on applique chez soi… mais dans les entreprises aussi. Depuis dix ans, la Société des Bains de Mer s'est lancée dans cette démarche environnementale. Et le groupe en est à sa deuxième charte (39 actions proposées sur celle adoptée pour 2013-2016) pour être une entreprise concernée.

Dans la démarche, le Monte-Carlo Beach fait preuve de laboratoire. Passé à la cuisine 100% bio il y a trois ans, l'établissement est aussi pionnier depuis sa transformation en 2009.

"Cela fait quinze ans que l'on trie le verre. Le tri sélectif était déjà en place. Mais à la rénovation de l'hôtel, la démarche s'est globalisée", détaille Danièle Garcelon. La vitrine de cette philosophie, c'est le restaurant étoilé de Paolo Sari, 100% bio certifié.

"Pas intrusif pour le client"

"C'est une nouvelle façon de travailler pour les équipes, mais aussi pour les clients. Il a fallu rééduquer leurs goûts. Et la démarche a attiré une nouvelle clientèle curieuse. Au final, nous recevons beaucoup d'encouragements."

Des encouragements qui saluent l'action. Depuis le passage au 100% bio, une personne est chargée à temps plein de vérifier la traçabilité de tous les produits utilisés, histoire de ne pas irriter les inspecteurs qui délivrent les certifications.

"Ca a été un surcoût au départ, mais cela nous donne une meilleure maîtrise aujourd'hui. Le fait de travailler en filière directe, par exemple, avec des producteurs, donne un prix d'achat inférieur à certaines périodes de l'année."

En coulisses, l'établissement multiplie les autres adaptations. En chambre, l'information pour le client reste discrète et il peut choisir de ne pas renouveler quotidiennement son linge de bain et de lit.

 "Nous ne voulons pas être intrusifs, le client adhère ou pas", pour le personnel du bâtiment, lui, il s'agit d'adopter les eco-gestes et la maîtrise d'énergie.

"À chaque rénovation, nous allons dans le sens environnemental. Récemment un vestiaire rénové pour le personnel a été adapté avec des appareils permettant des économies d'eau. Nous avons aussi choisi d'installer un goutte-à-goutte pour l'arrosage des espaces verts, en privilégiant des plantes peu gourmandes en eau", complète Lionel Deverdun, directeur du club. Aujourd'hui, le Monte-Carlo Beach, est certifié Green Globe.

Green team

Un label international auquel la SBM a choisi de se conformer, qui accompagne les organisations touristiques ayant opté pour une démarche d'amélioration de la gestion environnementale.

Son voisin, le Monte-Carlo Bay, a lui aussi reçu la certification. Au sein de l'établissement, la Baby Green Team est née en 2013, pour travailler sur un accroissement de la philosophie verte dans l'hôtel.

"L'idée était d'avoir une démarche complète en rassemblant des salariés volontaires pour émettre des recommandations et avoir des axes de progrès", explique le directeur adjoint, Vincent Waltregny.

Tous les collaborateurs y sont progressivement amenés.

"C'est un changement culturel. Le début des formations est souvent difficile, mais les participants repartent emballés. C'est une démarche sincère que nous avons voulu instaurer, pour que chacun y adhère", complète Krystel Romain, qui chapeaute les groupes.

Un concept qui a fait mouche, des green teams s'étant répandues dans bon nombre d'établissements de la SBM. De quoi s'eco-responsabiliser pour la prochaine décennie!

Depuis qu'il a converti sa cuisine au 100 % bio, le chef italien Paolo Sari est devenu l'un des emblèmes de la philosophie green de la SBM.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct