“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

A Monaco, l'Hôtel de Paris se paye un lifting à 250 millions €

Mis à jour le 06/10/2012 à 12:37 Publié le 06/10/2012 à 12:23
Derrière la façade, une immense cour-jardin va être créée au cœur de l'établissement.

Derrière la façade, une immense cour-jardin va être créée au cœur de l'établissement. Olivier Ogeron

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A Monaco, l'Hôtel de Paris se paye un lifting à 250 millions €

En janvier 2014, le mythique et prestigieux palace de la place du Casino fermera partiellement ses portes pour une rénovation en profondeur. Plus de luxe, d’espace et de service

Rester dans la course des plus beaux palaces du monde, cela n'a pas de prix ! Ou si, pour l'Hôtel de Paris ce sera 250 millions d'euros et au moins trois ans de travaux. Il faut dire que depuis 1909 le 5 étoiles de la place du Casino, n'avait subi que des adaptations. Là point de rafistolage : « Ce serait trop cher et pas efficace ! » résume Jean-Luc Biamonti, président du conseil d'administration de la SBM.

Donc mises à part les façades historiques Belles-Époques donnant sur la place du Casino et sur l'avenue des Beaux-Arts, tout vole en éclat. Mais les plus nostalgiques seront rassurés de savoir que l'esprit de l'Hôtel de Paris ainsi que ses lieux de légende comme le hall d'entrée, la cave, le Bar Américain, la Salle Empire, le Louis XV et le Gril seront évidemment préservés de cette nouvelle mutation.

40% de suites

L'objectif principal de ces grands travaux est de répondre à la demande de la clientèle contemporaine toujours plus exigeante. Et là où l'Hôtel de Paris pêchait - chambres trop petites, manque de service innovant -, il contre-attaque avec panache. « Par sa configuration actuelle, il nous reste encore quelques chambres de 23 m2, évidemment invendables. Nous avons aussi trop peu de suites », résume Jean-Luc Biamonti. Ainsi, avec le projet porté par les architectes Richard Martinet et Gabriel Viora, la capacité globale d'hébergement restera sensiblement la même mais la superficie des chambres et suites sera augmentée et la proportion des suites accrues. « Nous avions 184 clés, nous en aurons 191 avec un pourcentage de plus de 40% de suites », précise le président.

Une villa sur le toit

Côté innovation, le client sera servi avec la création d'une cour-jardin au centre de l'établissement. Un immense patio qui permettra d'accueillir une piscine, et un espace de verdure qui permettra de s'éloigner de l'agitation de Monte-Carlo en un tour de clé. Les architectes ont imaginé aussi utiliser la surface des toits en y installant un nouvel espace spa, fitness, piscine, mais aussi des suites d'exceptions et comble du luxe, la villa sur le toit avec jardin et piscine privés. Celle-là se réservera certainement longtemps à l'avance.

Il faudra attendre 2017 pour pouvoir le faire. A partir de janvier 2014 l'Hôtel de Paris fermera partiellement ses portes, au fur et à mesure des zones de travaux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.