Rubriques




Se connecter à

A Beausoleil, une série de feux de poubelles intrigue

Une série d’incendies qui intrigue à Beausoleil. En une semaine, du 5 au 12 mars, les sapeurs pompiers de Monaco sont intervenus à six reprises pour des feux de poubelles dans la commune limitrophe.

T.P. Publié le 17/03/2021 à 10:45, mis à jour le 17/03/2021 à 11:00
À gauche, le feu de poubelles avenue Maréchal-Foch du 12 mars. À droite, le brasier du 7 mars, avenue du Carnier, s’est propagé à cinq scooters et aux murs d’une résidence attenante. (Photo DR)

D’abord, le 5 mars à 19 heures, dans la montée des Géraniums. Puis deux jours après à 5h45, avenue du Carnier, où le brasier s’est propagé à cinq scooters et aux murs de l’immeuble Les Caroubiers.

Le 10 mars, à 19 heures puis à 20 heures, les soldats du feu monégasques intervenaient place d’Alba et rue des Martyrs. Sans oublier, les 11 et 12 mars, aux avenues du Professeur Langevin et Maréchal-Foch. Systématiquement pendant l’horaire du couvre-feu.

Un mineur interpellé

"Les rumeurs parlent de représailles à la suite d’une saisie de stupéfiants et d’argent", confie une habitante de Beausoleil, qui a assisté, dans l’artère où elle réside, à l’un des incendies.

 

Les 1er et 2 mars, en effet, la police municipale a saisi environ 85 grammes de résine de cannabis, dans un local technique des Caroubiers, puis 2.885 euros dans un scooter abandonné sur les lieux d’un accident, après un refus d’obtempérer.

"Tout est un peu lié: les saisies, l’effraction de la porte du commissariat le 5 mars puis les incendies de poubelles. Il y a une même équipe qui est active en termes de nuisances et de deal de stupéfiants. Il y a un jeu du chat et de la souris avec la police. On leur mène la vie dure", confie une source policière.

À ce stade de l’enquête, toutefois, rien ne lie factuellement les différents événements. Les enquêtes de voisinage, l’exploitation de la vidéosurveillance et la recherche d’accélérateurs de combustion permettront, peut-être, de faire la lumière sur ces multiples incendies.

Pour l’heure, un seul individu, un Monégasque de 17 ans a été interpellé pour l’un des incendies du 10 mars. Après l’audition, il a été laissé libre avec mesure de réparation.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.