“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

80 doses de cocaïne saisies à Beausoleil, un policier se blesse pendant l'intervention

Mis à jour le 05/10/2019 à 10:03 Publié le 05/10/2019 à 09:57
La valeur marchande de la saisie est d'environ 5.000 euros.

La valeur marchande de la saisie est d'environ 5.000 euros. Phoro DR

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

80 doses de cocaïne saisies à Beausoleil, un policier se blesse pendant l'intervention

Ce jeudi soir, alors qu'ils patrouillaient aux abords de la résidence des Jardins d’Élisa à Beausoleil, dont moult plaintes émanent régulièrement pour des faits de délinquance, deux policiers municipaux ont voulu contrôler un individu qu'ils soupçonnaient de dealer.

L'homme ne l'a pas entendu de cette oreille et a pris la poudre d'escampette. Dans la confusion, l'un des agents municipaux est tombé dans les escaliers en colimaçon de cette résidence.

Résultat: une belle entorse et un aller-retour au Centre hospitalier Princesse-Grace à Monaco.

Même si l'individu a pu s'échapper durant la course-poursuite, les policiers ne partent pas bredouille: 80 pochons de cocaïne, une douzaine de sachets de résine de cannabis et six sachets d'herbe ont été trouvés dans un sac laissé par le délinquant.

Valeur marchande de la saisie: 5.000 euros.

Une trottinette électrique, également oubliée sur place, permettra peut-être aux enquêteurs de la police nationale - l'engin leur a été confié - de retrouver des empreintes digitales et recouper des informations avec leurs données internes.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.