“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

80 décideurs monégasques à Moscou

Mis à jour le 03/10/2013 à 08:11 Publié le 02/10/2013 à 20:15
« Le souverain a un énorme pouvoir d’attraction. Les entreprises en tirent profit. Le prince aussi, puisque les entreprises monégasques lui permettent de donner une image business de son pays. » assure Michel Dotta, président de la CDE.

« Le souverain a un énorme pouvoir d’attraction. Les entreprises en tirent profit. Le prince aussi, puisque les entreprises monégasques lui permettent de donner une image business de son pays. » assure Michel Dotta, président de la CDE. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

80 décideurs monégasques à Moscou

Une importante délégation de 54 entreprises de la Principauté, soit 80 personnes, est arrivée ce mercredi soir à Moscou.

Une importante délégation de 54 entreprises de la Principauté, soit 80 personnes, est arrivée ce mercredi soir à Moscou.

Ils participent à une mission économique, organisée jusqu’à samedi par la CDE, la Chambre de développement économique de Monaco, en marge de la première visite officielle du prince Albert II en Russie.

Dans un entretien à lire ce jeudi dans Monaco-Matin, Michel Dotta, le président de la CDE, explique notamment pourquoi la présence du prince est une aubaine pour les chefs d’entreprise.

"Le souverain a un énorme pouvoir d’attraction, souligne-t-il. Les entreprises en tirent profit. Le prince aussi, puisque les entreprises monégasques lui permettent de donner une image business de son pays."

 


L'interview complète de Michel Dotta sur iPad ou sur le Journal en ligne


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.