“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

300 amis d'Horizon Monaco avec Rassemblement et Enjeux

Mis à jour le 12/09/2013 à 08:00 Publié le 12/09/2013 à 07:02
Le président du Conseil national a clôturé les discours en insistant sur les dossiers sensibles en cette fin 2013.

Le président du Conseil national a clôturé les discours en insistant sur les dossiers sensibles en cette fin 2013. J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

300 amis d'Horizon Monaco avec Rassemblement et Enjeux

Le groupe politique de Laurent Nouvion a fait sa rentrée hier soir au « Nautic ». L’ensemble de la liste Horizon Monaco était invité, montrant ainsi l’union scellée avec l’UP, notamment

Le groupe politique de Laurent Nouvion a fait sa rentrée hier soir au « Nautic ». L’ensemble de la liste Horizon Monaco était invité, montrant ainsi l’union scellée avec l’UP, notamment

Laurent Nouvion a réuni autour de lui quelque 300 adhérents et sympathisants, hier soir au restaurant « Le Nautic », en bordure du stade nautique Rainier-III. Une soirée organisée par le groupe Rassemblement et Enjeux (R & E), dont est issu le président du Conseil national, mais où - « tout naturellement », dixit Béatrice Fresko - étaient conviés les conseillers nationaux de l'Union pour la Principauté (UP), de Synergie monégasque, ainsi que les indépendants.

« L'avenir, c'est le remembrement »

Et ce sont d'ailleurs ceux-là qui ont pris la parole les premiers. « On est au Conseil national pour appliquer le programme, pas pour faire de la politique politicienne », notait Claude Boisson. Et de poursuivre : « Laurent Nouvion, c'est quelqu'un de compromis et non de compromission. »

Le conseiller national Jacques Rit, quant à lui, considère la liste comme« une représentation d'une section verticale de la société monégasque. Après six mois, les femmes et les hommes sont restés soudés. »

Jean-Michel Cucchi a listé un certain nombre « de bonnes nouvelles ». « On a obtenu du gouvernement une nouvelle opération de 100 à 120 logements à la lisière du parcours Vita. On a relancé l'opération Testimonio avec création d'une crèche et d'un relogement de l'école internationale. L'avenir, c'est le remembrement. Un exemple concret : le projet Ida. On a obtenu du gouvernement qu'il revoit sa copie car il faut créer des logements pour les Monégasques et pour les enfants du pays. C'est très important. Ce n'est pas gagné mais vous pouvez compter sur notre détermination. »

« Je garde ma liberté »

Les élus étiquetés R & E se sont ensuite exprimés. Marc Burini et Jean-Charles Allavena ont repris les sujets évoqués devant la presse mardi (lire notre édition d'hier).

Tout comme Laurent Nouvion, qui était hier, aux côtés de ses amis politiques, plus direct, n'hésitant pas à « remettre les pendules à l'heure ». « Les permanents du Conseil national sont restés, sauf ceux qui ont souhaité partir le lendemain des élections. Nous avons choisi de garder David Wigno [NDLR : conseiller politique de Laurent Nouvion, auparavant directeur de campagne], que vous connaissez tous, plutôt que de passer par un cabinet parisien[NDLR : Laurent Nouvion faisant référence à DGM conseil mandaté par l'ancienne majorité]. Je garde, pour vous, ma liberté et mon libre arbitre. Je n'oublie pas tout ce qui s'est passé durant la campagne. Sachez que j'ai une très bonne mémoire. »

Les plaies sont guéries mais quelques cicatrices restent…

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.