“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

200 diplômés cette année pour l'University of Monaco

Mis à jour le 23/06/2014 à 08:20 Publié le 23/06/2014 à 07:08
Avec leurs chapeaux et leurs toges, symboles de la cérémonie des diplômes, les étudiants se sont retrouvés samedi, au Grimaldi Forum.

Avec leurs chapeaux et leurs toges, symboles de la cérémonie des diplômes, les étudiants se sont retrouvés samedi, au Grimaldi Forum. Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

200 diplômés cette année pour l'University of Monaco

L’école de commerce installée à Fontvieille a organisé une cérémonie à l’américaine pour ses élèves diplômés. Elle voit avec fierté son taux d’inscription accroître chaque année

L’école de commerce installée à Fontvieille a organisé une cérémonie à l’américaine pour ses élèves diplômés. Elle voit avec fierté son taux d’inscription accroître chaque année

Cap and gown. Littéralement chapeau et robe. Voilà le dress code pour les 200 étudiants de l'International University of Monaco (IUM) qui recevaient leur diplôme samedi après-midi au Grimaldi Forum.

Une cérémonie à l'américaine, en présence de leur famille, pour sceller la fin de leur cursus universitaire en Principauté.

Et les 200 nouveaux diplômés de cette école de commerce, qui propose des formations en trois ans (bachelor), ainsi que des masters et MBA, ont pour la plupart un profil plutôt cosmopolite.

« Nous dénombrons 49 nationalités et à chaque fois, aucune nationalité ne dépasse les 10 % de représentants. Cette diversité fait l'ADN de notre établissement » souligne Jean-Philippe Muller, le directeur général. En tête des étudiants, des Français, des Russes, des Allemands et des Italiens.

Fréquentation dopée

Il faut dire que l'IUM, associée au groupe Inseec, a dopé sa fréquentation ces dernières années.

Pour cette année scolaire, 500 élèves ont étudié à Monaco. Ils seront 600 l'an prochain. « À l'horizon 2018-2020, nous tendons vers le millier d'étudiants » continue Jean-Philippe Muller.

Et il est fier des nouveautés proposées cette année dans l'établissement qu'il dirige : un symposium sur l'univers du luxe, le recrutement de nouveaux professeurs, l'installation d'une formation en continu pour des actifs dans le domaine des activités financières. « Nous avons également postulé cette année pour recevoir la grande accréditation des business schools internationales » ajoute-t-il.

Une valeur qui confirmerait encore davantage le prestige de l'établissement monégasque.

Aujourd'hui, l'IUM entend faire de Monaco une destination d'étude aussi pour les jeunes du monde entier. « La Principauté a une image d'excellence dans le domaine de l'éducation, alors notre université va de pair. Les étudiants peuvent profiter du panel d'entreprises en Principauté pour trouver des stages. Et même démarrer leur vie professionnelle ».

Le tout dans une ambiance largement calquée sur la culture d'enseignement anglo-saxonne : cours en anglais, évaluation à l'américaine. « Nous sommes une alternative intéressante, différente de ce qui se fait en Franceassure Jean-Philippe Muller. Et après avoir étudié chez nous, les jeunes diplômés deviennent des ambassadeurs de Monaco dans le monde ».

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.