“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

VIDEO.Mis au défi par Macron, McFly et Carlito enflamment YouTube avec leur clip sur les gestes barrières

Mis à jour le 21/02/2021 à 21:19 Publié le 21/02/2021 à 21:15
Les youtubeurs Mcfly & Carlito ont accepté le pari lancé par le président.

Les youtubeurs Mcfly & Carlito ont accepté le pari lancé par le président. Photo capture écran Youtube

Je découvre la nouvelle offre abonnés

VIDEO.Mis au défi par Macron, McFly et Carlito enflamment YouTube avec leur clip sur les gestes barrières

Les stars de YouTube McFly & Carlito étaient en bonne voie dimanche de relever le défi du président Emmanuel Macron, qui les a invités à réaliser une vidéo sur l'importance des gestes barrières et leur a promis de les inviter à "tourner à l'Elysée" s'ils atteignaient les 10 millions de vues.

Les deux youtubeurs ont répondu à ce "challenge" du président en publiant dimanche matin "Je me souviens", un clip en forme de balade, sur un air de guitare, dans lequel ils invitent les internautes à appliquer les gestes barrières pour retrouver leur vie d'avant le Covid-19.

Le clip, qui s'ouvre par une séquence dans laquelle les youtubeurs annoncent que le président a accepté de participer à un "concours anecdotes" s'ils remplissaient son défi, est en bonne voie d'atteindre l'objectif fixé par Emmanuel Macron.

Il totalisait déjà 3,4 millions de vues sur YouTube dimanche soir et se hissait en tête des tendances en France sur la plateforme vidéo de Google.

La chanson a également été publiée sur les principaux sites de streaming musical et les deux vidéastes se sont engagés à reverser les recettes aux Agoraé, un réseau d'épiceries solidaires pour les étudiants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.