Rubriques




Se connecter à

Vous avez certainement vu leurs messages sur les murs, qui sont "les colleuses" qui sévissent à Nice?

En 2019 naît un mouvement féministe, celui des colleuses. Le but est d’afficher sur les murs différents messages, qui vont défendre, soutenir, dénoncer des causes sociétales actuelles. Ces messages sont collés par des jeunes femmes, de tout âge, de plus en plus nombreuses. Elles revendiquent leur volonté d’agir, et de faire évoluer la société, et ce, malgré les risques qu’elles encourent. Rencontre avec les colleuses de Nice.

Agathe Marty Publié le 07/05/2021 à 19:00, mis à jour le 23/06/2021 à 17:22
video

"Ces collages c’est dénoncer sans heurter. C’est rendre visibles les violences, les féminicides, les violences sexistes, patriarcales… " Marine est étudiante en master, à côté de ça, elle est militante et défend de nombreuses causes. Elle ne colle pas, mais soutient les colleuses, elle les aide et les défend. Ce mouvement récent prend de plus en plus d’ampleur et se médiatise petit à petit. Pour les colleuses, ces groupes de militantes deviennent des "espaces bienveillants, d’échanges, qui font naître des collages et des revendications". 

Ces messages que vous pouvez voir sur les murs sont des messages qui sont "réfléchis, et construits en amont" pour pouvoir toucher au maximum la population.

 

Si le mouvement prend de l’ampleur et qu’il s’exporte au-delà des grandes villes, il reste un mouvement risqué. "Il y a des risques au niveau de la police, les colleuses peuvent avoir des amendes, mais aussi vis-à-vis des habitants. Il y a des filles qui ont déjà eu des réactions virulentes: des habitants qui te demandent de dégager, des mecs qui t’insultent…"

À Nice, le groupe de colleuses poursuit ses actions, et continue de laisser des messages forts, dans l’espoir de faire évoluer les pensées.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.