“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

VIDEO. "J'ai créé un monstre!" En détresse totale, l'humoriste Laura Calu remercie les enseignants

Mis à jour le 29/03/2020 à 12:14 Publié le 29/03/2020 à 11:30
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

VIDEO. "J'ai créé un monstre!" En détresse totale, l'humoriste Laura Calu remercie les enseignants

Elle n'en peut plus d'être cloîtrée chez elle, avec son fils et ses devoirs à faire. La jeune comique varoise fait le buzz avec sa dernière vidéo publiée sur Twitter, dans laquelle elle rend hommage à tous les professeurs, maîtresses et maîtres d'école... Les parents confinés au bout du rouleau se reconnaîtront peut-être

Elle n'a "pas beaucoup de temps" et doit donc "faire vite". Affolée, le regard perdu, limité habité, Laura Calu apparaît recluse dans le coin d'une pièce, éclairée par une lampe torche.

Elle semble fuir son agresseur. "Un monstre" qu'elle regrette à plusieurs reprises d'avoir elle-même créé. Ce "monstre", c'est Jérémy, son fils de 10 ans, que l'on entend geindre au loin. Et qui n'a pas l'air de tout comprendre à ses devoirs, notamment les racines carrées.

"Passe au français, mon chéri". Elle non plus, n'y "comprend rien".

Alors la comique varoise adresse ce message à tous ces courageux profs, enseignants et enseignantes. "Merci... Je ne m'en rendais pas compte. Je sais pas comment vous faites. Vous êtes des héros... Je demanderais plus rendez-vous avec vous pour vous emmerder..."

Avant de poursuivre, en larmes, complètement paniquée: "Mais comment vous faites quand vous avez des classes de trente élèves?"

Et de conclure, pragmatique, au bout du rouleau: "Rouvrez les écoles et foutez les tous à l'intérieur..."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.