Rubriques




Se connecter à

Vaccins, tests, pass sanitaire... On répond à toutes vos questions sur les déplacements en Corse

De nombreux lecteurs nous ont adressé des questions au sujet de leur projet de vacances en Corse cet été. Les règles ayant encore changé depuis le mercredi 9 juin (que ce soit dans le sens continent-Corse ou Corse-continent), on fait le point pour que vous y voyiez plus clair.

Félicien Cassan Publié le 11/06/2021 à 17:00, mis à jour le 11/06/2021 à 15:26
A l'arrivée d'un ferry en Corse (photo d'illustration). Photo Eric Ottino

Depuis le mercredi 9 juin, que ce soit pour faire le trajet continent-Corse ou Corse-continent, les règles ont changé quand on veut atteindre l'île ou en partir.

Durée flottante des tests PCR, âge des voyageurs, QR code ou preuve papier, certificats de rétablissement flous... On fait le point sur toutes les questions que nos lecteurs nous ont envoyées récemment au sujet de leurs futures vacances estivales sur l'île de Beauté.

Doit-on être doublement vacciné pour aller en Corse ?

Concrètement, il ne suffit pas simplement d'être vacciné pour se rendre en Corse; il faut avoir reçu ses deux doses (une pour les anciens malades en rémission) depuis plus de 14 jours pour le Pfizer, Moderna ou Astra Zeneca, 28 jours pour la dose unique des labos Janssen.

Que ce soit dans les aéroports de l'île ou à l'arrivée des ferries, il est en effet désormais obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus de présenter, au choix, son certificat de vaccination papier ou son pass sanitaire (les routiers en sont exemptés).

 

Si le sésame papier s'obtient directement sur le lieu de vaccination après le second rendez-vous, le QR code se trouve, lui, sur ameli.fr, adresse accessible à l'aide du formulaire remis en main propre lors de la deuxième dose. Un document en format PDF ou un QR code à retrouver sur l'application TousAntiCovid vous sera alors attribué.

La première injection suffit-elle pour se rendre sur l'île?

Non. On n'est pas "totalement vacciné" lorsqu'une seule dose d'un vaccin en nécessitant deux a été injectée (tous sauf Janssen, donc). Dans ce cas, il faut donc se considérer comme "non vacciné" et se soumettre à un test PCR  moins de 72 h avant le départ, ou antigénique moins de 48 h avant, si l'on veut se rendre en Corse.

Depuis le 20 avril, certains voyageurs à destination de l'île devaient ainsi présenter un test antigénique négatif datant de moins de 72 h, ainsi qu'une déclaration sur l'honneur attestant ne présenter aucun symptôme de la Covid-19. Mais depuis la mise en circulation du pass sanitaire le 9 juin, cette durée a été ramenée à 48 h par le gouvernement.

 

Le pass sanitaire n'est-il obligatoire que dans le sens continent-Corse?

Valable jusqu'au 30 septembre, le pass sanitaire ne concerne pour l'instant que les voyages de la France continentale vers la Corse. Ni pass ni test n’est obligatoire dans le sens Corse-continent, que ce soit pour les Corses venant sur le continent pour moins de 24h, que pour les continentaux rentrant chez eux.

Toutefois, il est à signaler que cette tolérance est provisoire: elle ne sera en vigueur que jusqu'au lundi 14 juin. Et cette dispense s'accompagne aussi d'une déclaration sur l'honneur, sur laquelle les passagers s’engagent à réaliser un test PCR "dans les 7 jours après le retour en Corse".

En résumé, à partir de ce lundi, un test PCR ou un test antigénique deviendra obligatoire dans les deux sens, pour les personnes non vaccinées ou non immunisées.

Peut-on être admis en Corse si l'on est vacciné mais que l'on n'a pas encore reçu son QR code?

Oui, la version papier de la feuille de vaccination, comprenant les deux petites étiquettes collées, est une preuve suffisante, tant que ces dernières montrent que deux semaines se sont écoulées depuis la seconde dose. Ce certificat papier permet notamment de réduire la fracture numérique, en ne handicapant pas les personnes qui ne possèdent pas de téléphone portable.

 

Sur leurs sites Internet, les compagnies Air Corsica et Corsica Ferries précisent donc qu'elles se réservent le droit de refuser l'embarquement aux passagers "en l’absence de présentation des documents".

Un test PCR négatif suffit-il pour se rendre sur l'île?

Avant le 9 juin, il fallait doublement montrer patte blanche, en faisant un test PCR avant d'embarquer, et ce même s'il on était entièrement vacciné! Depuis le 9 juin, c'est au choix: soit le vaccin, soit un test. Les deux donnent notamment droit à un QR code sur l'application TousAntiCovid.

Ledit test doit-il être fait 48h ou 72h avant le départ?

Dans le sens continent-Corse, le test doit désormais être effectué 72 h avant le départ pour les PCR, 48 h pour les tests antigéniques, au lieu des 72 h exigées auparavant.

Quid du certificat de rétablissement?

En temps normal, une autre façon d'obtenir un pass sanitaire en règle est d'avoir un certificat de rétablissement datant d’au moins 15 jours (et de moins de 6 mois). Pour ce faire, il suffit de réaliser un test antigénique en pharmacie, ou bien un test PCR dans un laboratoire.

 

Problème: le certificat de rétablissement n’est pas accepté pour se rendre en Corse. Les passagers guéris mais toujours testés positifs (le principe d'un test antigénique récent, qui vous donne la quantité de molécules actives présentes dans le corps) "devront [à la place], transmettre une demande d’autorisation de voyage à l’ARS de Corse via leur médecin". Demande qui sera ensuite soumise à accord préfectoral.

Les compagnies aériennes et maritimes ont-elle le droit de vous demander un test si vous êtes vacciné?

Oui, mais seulement si le vaccin date de moins de deux semaines. Air Corsica précise par exemple qu'"il faudra donc être testé ou vacciné, et pouvoir en attester, pour voyager à destination de la Corse".

Les compagnies demandent actuellement une attestation sur l’honneur de non présentation des symptômes, en plus du résultat d'un test ou de la preuve d'un vaccin.

"Les auto-tests ne sont pas acceptés", plaisante Corsica Ferries. Si vous et tout votre groupe êtes vaccinés depuis plus de 14 jours, il n'y a pas de raison pour que les compagnies d'aviation ou de ferries vous refusent à bord de leur flotte.

Qu'en est-il du retour sur le continent?

Selon un décret paru le lundi 7 juin, il faut désormais présenter soit le résultat négatif d'un test PCR ou antigénique datant de moins de 72h dans le sens Corse-continent, soit un justificatif de vaccination.

Que se passe-t-il si l'on se rend en Italie en passant d'abord par la Corse?

Au départ de Corse vers l'Italie, le résultat négatif d'un test (PCR ou antigénique) de moins de 48h est demandé, ainsi que le récépissé de l'enregistrement sur la plateforme European Passenger Locator Form.

 

Jusqu'au 30 juillet, toutes les personnes provenant des pays de l'Union européenne et de l'espace Schengen qui veulent entrer en Italie doivent en effet présenter le résultat négatif d'un test récent, et déclarer leur entrée aux autorités italiennes. La règle vaut évidemment pour les voyageurs arrivant de Corse.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.