“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une majorité des Français favorables au pass sanitaire selon un sondage

Mis à jour le 14/05/2021 à 17:10 Publié le 14/05/2021 à 17:08
Illustration dans un centre de vaccination.

Illustration dans un centre de vaccination. Photo Clément Tiberghien

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Une majorité des Français favorables au pass sanitaire selon un sondage

Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour franceinfo et Le Figaro, 60 % des Français se disent en faveur d’un pass sanitaire.

Retrouver une vie (presque) normale. Pour une majorité des Français, cela passera forcément par l'instauration d'un pass sanitaire, selon un sondage réalisé publié par franceinfo et Le Figaro .

Toujours d'après ce sondage, 60% des Français interrogés sont prêts à se soumettre à l’obligation de présenter une attestation de vaccination, un test négatif ou un certificat de rétablissement du Covid-19 pour accéder notamment aux grands événements tels que des rassemblements de plus de 1.000 personnes.

Qui est pour? Qui est contre? 

Les Français les plus favorables au pass sanitaire sont les cadres (74 %), les plus de 65 ans (71 %), les personnes à hauts revenus (69 %) et les habitants de la région parisienne (66 %).

Les plus opposés? Les employés (47 % contre), les ouvriers (48 %), les personnes à bas revenus (49 %) ou encore les gens résidant en zone rurale (44 %).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.