Un pic de population attendu en Paca en 2050 avant la décroissance. Ce que révèle l’enquête de l’Insee publiée ce jeudi

Selon une enquête de l’Insee publiée ce jeudi sur les projections de population en 2050, le Var gagnerait 75.000 habitants en 28 ans, les Alpes-Maritimes seulement 8.000.

Article réservé aux abonnés
Mathilde Tranoy Publié le 24/11/2022 à 20:00, mis à jour le 24/11/2022 à 18:22
Dans une nouvelle enquête publiée ce jeudi, l’Insee a revu à la baisse ses projections de croissance de la population française d’ici 2050. (Photo Camille Dodet)

Dans une nouvelle enquête publiée ce jeudi, l’Insee a revu à la baisse ses projections de croissance de la population française d’ici 2050.

Selon le scénario central (moyenne entre les hypothèses basses et hautes), nous serions 69,2 millions à vivre sur le territoire français d’ici 28 ans, soit 1,6 million de plus qu’au 1er janvier 2022. Les projections réalisées en 2017 tablaient sur 74 millions de Français.

Le solde migratoire (différence entre les arrivées et les départs) est stable à + 70.000 chaque année.

Le Var qui tire les chiffres vers haut

 

Parmi ces 69,2 millions d’habitants, 5,2 millions résideraient en Provence-Alpes-Côte d’Azur en 2050. Soit 175.000 habitants supplémentaires par rapport à 2018.

Et c’est le Var qui tire les chiffres vers haut. L’Insee table sur un gain de 75.000 habitants dans ce département en 2050, grâce à un afflux de personnes venues d’autres départements de France ou de l’étranger. Les Alpes-Maritimes ne gagneraient que 8.000 habitants.

En Paca, la croissance serait limitée à 0,1% par an entre 2018 et 2050. Un pic est attendu en 2050 avant une légère baisse de 60.000 habitants entre 2050 et 2070.

Plus de décès, moins de futures mamans

A partir du milieu des années 2020, les décès seraient annuellement plus nombreux que les naissances. Une tendance qui s’explique par la disparition progressive des babyboomers et la baisse du nombre de femmes âgées de 25 à 39 ans, potentielles futures mamans.

 

Un taux de fécondité plus élevé

Dans cette région, le taux de fécondité s’établirait à 1,9 enfant par femme. C’est toutefois plus qu’au niveau national avec 1,8, contre 1,95 dans les projections de 2017.

Une espérance de vie plus longue

Toujours selon le scénario central, on vivrait plus vieux en 2050 en Paca que dans l’ensemble du pays. L’espérance de vie à la naissance serait de 87,3 ans pour les femmes et 84,2 ans pour les hommes, contre 87,1 ans et 83,9 ans pour la moyenne nationale.

En 2050, 30% des habitants seraient âgés de 65 ans ou plus contre 23% en 2018.

 

 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.