“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un mystérieux carnet de dessins de Van Gogh publié ce jeudi

Mis à jour le 14/11/2016 à 16:48 Publié le 14/11/2016 à 16:48

Un mystérieux carnet de dessins de Van Gogh publié ce jeudi

Présenté par les Éditions du Seuil comme "un événement qui marquera l'Histoire de l'art", l'ouvrage compile des dizaines d’œuvres inédites et authentifiées de l'artiste.

On ne connaît pour l'heure que son titre: Vincent Van Gogh, le brouillard d'Arles, carnet retrouvé. Et sa couverture: un portrait de l'artiste jusque-là inconnu.

Bien assez d'indices pour saliver à l'idée de découvrir cet ouvrage signé Bogomila Welsh-Ovcharov et pour lequel les Éditions du Seuil entretiennent le mystère.

Experte de renommée mondiale de Van Gogh et professeur émérite au département des Beaux-Arts du Erindale College de l'Université de Toronto (Canada), Bogomila Welsh-Ovcharov était notamment la commissaire d'exposition invitée de l'exposition inaugurale du Musée d'Orsay, Van Gogh à Paris, en 1988.

Elle a également été nommée Chevalier de l'ordre des Palmes académiques en 1994 pour sa contribution à l'histoire de l'art français. Un CV et une griffe qui interpellent avant une telle publication, d'autant que le Seuil y ajoute une déclaration de Ronal Pickvance, spécialiste reconnu de l'oeuvre de Van Gogh durant son séjour dans le Midi (1888-1890): «Voici la découverte la plus révolutionnaire de toute l’histoire de l’œuvre de Van Gogh».

Un binôme dont l'analyse laisse présager de grandes révélations sur la période arlésienne de Van Gogh qui reste, à ce jour, floue sur de nombreux points alors que majeure, puisque située au crépuscule de sa vie (Van Gogh est mort en 1890).

C'est notamment à Arles, le 23 décembre 1888, que Van Gogh se coupa une partie de l'oreille.

Reste à connaître l'auteur de la découverte, celle du ou des propriétaire(s) actuel(s) des dessins, et l'endroit où a été exhumé ce trésor qui sera dévoilé lors d'une conférence de presse internationale, demain à Paris, à la veille de la sortie mondiale du livre.

L'ouvrage (288 pages) sera mis en vente à partir de jeudi, au prix de 69 euros.

Sa sortie sera simultanée en France (Seuil), aux Etats-Unis et Royaume-Uni (Abrams), en Allemagne (Knesebeck), aux Pays-Bas (Lannoo), au Japon (Kawade Shobo). En attendant d'autres pays…


La suite du direct