“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un député des Alpes-Maritimes souhaite faire payer la prison aux détenus

Mis à jour le 14/05/2021 à 18:20 Publié le 14/05/2021 à 18:19
La prison de Nice.

La prison de Nice. Photo Nice-Matin

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Un député des Alpes-Maritimes souhaite faire payer la prison aux détenus

Eric Pauget, député LR des Alpes-Maritimes, a déposé une proposition de loi visant à "faire payer aux détenus une partie de leurs frais d'incarcération".

Faire payer la prison aux détenus. Telle est la proposition de loi déposée par Eric Pauget, député LR des Alpes-Maritimes. 

Selon l'élu Antibois, cette proposition répond à deux objectifs: "responsabiliser les détenus" et faire "baisser la charge financière qui pèse sur le contribuable". Car d'après Eric Pauget, un détenu "coûte" "100 euros par jour" au contribuable. 

"Réduire l'incompréhension des Français"

"Le texte sur la Justice qui arrive la semaine prochaine à l’Assemblée nationale va formaliser et renforcer le droit du travail pour les détenus (droit chômage, retraite, prise en charge de la maladie, formation professionnelle...), il serait donc cohérent de les faire également participer aux coûts engendrés par leur détention", écrit Eric Pauget dans son communiqué. 

Le député estime que faire payer la prison aux détenus pourrait rapporter 80 millions d'euros par an. Une somme qui permettrait de "lever des fonds pour rénover les prisons vétustes et les casernes militaires abandonnées". 

Enfin, Eric Pauget imagine que sa proposition participerait à "réduire l’incompréhension des Français qui ne comprennent pas pourquoi ils devraient à eux seuls financer des individus qui ont causé du tort à la société".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.