“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Trump annonce qu'il va interdire le réseau social TikTok aux Etats-Unis

Mis à jour le 01/08/2020 à 07:34 Publié le 01/08/2020 à 06:57
TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. Ce réseau social compte près d'un milliard d'utilisateurs dans le monde et est très populaire auprès d'un public jeune

TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. Ce réseau social compte près d'un milliard d'utilisateurs dans le monde et est très populaire auprès d'un public jeune AFP/Archives / Lionel BONAVENTURE

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Trump annonce qu'il va interdire le réseau social TikTok aux Etats-Unis

Le président Donald Trump a annoncé vendredi qu'il allait interdire aux Etats-Unis le réseau social TikTok, soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement chinois.

"En ce qui concerne TikTok, nous l'interdisons aux Etats-Unis", a déclaré M. Trump à des journalistes à bord de l'avion présidentiel Air Force One. Il a ajouté qu'il agirait dès samedi.

TikTok appartient au groupe chinois ByteDance. Il compte près d'un milliard d'utilisateurs dans le monde et est très populaire auprès d'un public jeune.

TikTok faisait l'objet d'une enquête du CFIUS, l'agence américaine chargée de s'assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale.

Steven Mnuchin, le secrétaire américain au Trésor, avait fait savoir mercredi qu'il ferait une "recommandation" sur TikTok à la Maison Blanche cette semaine.

TikTok a souvent dû se défendre de ses liens avec la Chine, où ByteDance possède une application similaire, sous un autre nom.

Elle a toujours nié partager des données avec les autorités chinoises et assuré ne pas avoir l'intention d'accepter de requêtes en ce sens.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.