Rubriques




Se connecter à

TEASER. Peut-on protéger sa vie privée à l'heure du numérique? Un mois d'enquête et de longs formats

Quelles sont les traces que nous laissons sur les Internets et en quoi ces données "personnelles" sont-elles une porte - au moins - entrouverte sur notre intimité? Pourquoi c'est un problème et comment faire pour s'en protéger? Pendant un mois nous partirons à la recherche de pistes de solutions.

La rédaction Publié le 16/06/2021 à 19:30, mis à jour le 17/06/2021 à 17:30
Illustration Aurore Malval

"Peut-on préserver sa vie privée à l'heure du numérique?" C'est le thème du futur dossier du mois du service Solutions de Nice-Matin. Nos abonnés ont été 54% à voter pour cette thématique qui fera l'objet d'une série de reportages. Ils ont préféré ce sujet plutôt que "Comment lutter contre la pauvreté" ou "Avoir 21 ans en 2021".

Notre smartphone serait-il devenu un espion? Aujourd’hui, tous les outils prévus pour nous "faciliter la vie" se prêtent au “fichage numérique”: applications qui calculent... à peu près tout ce qu’il est possible de calculer, achats en ligne, utilisation d’assistants personnels intelligents, géolocalisation...

Un constat édifiant

Fin 2008, la revue Le Tigre publiait le portrait de Marc L. Parti d'une photo de vacances publiée sur Internet, le rédacteur en chef de ce "curieux magazine curieux" avait collecté sur Internet toutes les informations publiques d'un internaute, afin d'en brosser un portrait détaillé... et effrayant. Qu'en est-il 13 ans plus tard? La même expérience aujourd'hui produirait-elle les mêmes résultats? Nous explorerons des solutions pour s'en préserver.

Nos empreintes numériques "inconscientes"

Les traces que nous laissons sur Internet ne sont pas seulement "actives" (publier une photo, un commentaire, etc), elles sont aussi passives. L’usage des outils dont nous nous servons pour communiquer avec notre "téléphone intelligent" ouvre lui aussi une fenêtre sur notre intimité, et ce même si nos divers profils sont "privés".

 

UN MOIS D'ENQUÊTE ET DE LONGS FORMATS

Tout au long de ce mois d'enquête, nous explorerons également la question de la multiplication des applis de santé et ce qu'elles disent de nous, la diffusion d'images à caractère privé sur Internet, ainsi que le piratage des données publiques.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez nous faire part d'un témoignage, n'hésitez pas à nous écrire à solutions@nicematin.fr

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.