“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Sheila égérie du gouvernement pour le vaccin AstraZeneca? "La rumeur doit stopper", répond la chanteuse

Mis à jour le 23/04/2021 à 15:26 Publié le 23/04/2021 à 15:25
Sheila, lors d'une tournée dans le Var.

Sheila, lors d'une tournée dans le Var. Photo Richard Barsotti (qu'on salue)

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Sheila égérie du gouvernement pour le vaccin AstraZeneca? "La rumeur doit stopper", répond la chanteuse

La chanteuse Sheila s'est offusquée ce vendredi 23 avril d'avoir été associée par le gouvernement à une éventuelle campagne de communication pour convaincre les plus de 55 ans de se faire vacciner à l'AstraZeneca.

"Un grand manque d'élégance." Sheila a nié catégoriquement avoir été contacté par le gouvernement pour devenir l'une des égéries du gouvernement pour booster l'image du vaccin AstraZeneca en France. 

"Je trouve très embarrassant d'être associée à un projet de campagne de vaccination lié à une marque de laboratoire sans avoir été contactée ni de près ni de loin", écrit Sheila sur Twitter. "Je ne souhaite pas entretenir la confusion dans l'esprit de chacun (...) La rumeur doit stopper".

Selon le Canard Enchaîné, le gouvernement aurait envisagé que la chanteuse puisse accompagner une campagne de communication incitant les plus de 55 ans à utiliser le vaccin britannique. "Il faudrait que Sheila se fasse vacciner", aurait suggéré Jean Castex auprès de ses communicants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.