“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sandrine Carballo: "Pour être heureux en ville, il faut que les gens apprennent à se connaître" 3/6

Mis à jour le 01/01/2019 à 16:24 Publié le 01/01/2019 à 17:00
Gendarme de profession, Sandrine Carballo est très impliquée dans sa vie de quartier.

Gendarme de profession, Sandrine Carballo est très impliquée dans sa vie de quartier. G.A.

Sandrine Carballo: "Pour être heureux en ville, il faut que les gens apprennent à se connaître" 3/6

Citoyens, bénévoles, ils se bougent pour rendre nos villes plus humaines. Par des petites actions, ils changent la vie de leur quartier. Rencontres avec ces femmes et ces hommes qui tissent du lien.

Qui est-elle?

Derrière l’uniforme, se cache une mère de de famille "comme une autre", maman d’une "grande fille de 18 ans". Sandrine Carballo, 46 ans, est gendarme de profession.

Une fois son uniforme de fonctionnaire tombé, elle...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct