“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Restaurant clandestin: Brice Hortefeux reconnaît avoir été présent avec le journaliste Alain Duhamel

Mis à jour le 10/04/2021 à 20:13 Publié le 10/04/2021 à 19:30
Brice Hortefeux.

Brice Hortefeux. Photo AFP

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Restaurant clandestin: Brice Hortefeux reconnaît avoir été présent avec le journaliste Alain Duhamel

L'ancien ministre de l'Intérieur a avoué avoir participé à un déjeuner clandestin fin mars au côté de l'éditorialiste Alain Duhamel. Mais il plaide sa bonne foi, affirmant qu'il pensait être dans la légalité.

Brice Hortefeux veut apporter sa version des faits. L'ancien ministre de l'Intérieur et actuel député européen a expliqué à Mediapart avoir participé le 30 mars dernier à un déjeuner organisé dans un appartement privé du 8e arrondissement de la capitale, reconverti en restaurant clandestin.

L'homme politique s'est défendu en affirmant qu'il devait, au départ, déjeuner avec Alain Duhamel au siège du parti Les Républicains, avant qu'une connaissance ne lui propose de se rendre dans un "business club" organisant des dînes et des déjeuners, de façon légale.

"Cette personne me dit: "Il y a beaucoup de monde qui passe, des entreprises, des élus…" Quand vous savez cela, vous vous dites que vous êtes dans les clous" a encore expliqué Brice Hortefeux à Médiapart.

Alain Duhamel a lui fait part de sa gêne, reconnaissant s'être senti "piégé". "Je croyais que ce serait soit chez lui, soit chez un de ses amis, et puis je suis monté dans ce truc-là. (…) Et puis je me suis aperçu qu’il y avait des gens qui déjeunaient. On m’a emmené tout de suite dans une petite salle à manger au fond, où nous étions trois."

L'identité de cette troisième personne n'a pas été dévoilée par Mediapart. Le repas aurait été réglé par carte bancaire d'après Alain Duhamel.

Ces témoignages interviennent que le reportage de M6 sur des dîners de luxe organisés à Paris a créé la polémique. Pierre-Jean Chalençon, l'un des organisateurs, a notamment affirmé y avoir participé et croisé "des ministres" dans ces restaurants clandestins.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.