“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Quatorzaine au Royaume-Uni: les galères d’une famille britannique de Monaco

Mis à jour le 14/08/2020 à 16:36 Publié le 14/08/2020 à 16:36
Cette quatorzaine va compliquer la vie de Ben Rolfe et de ses trois filles.

Cette quatorzaine va compliquer la vie de Ben Rolfe et de ses trois filles. (DR)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Quatorzaine au Royaume-Uni: les galères d’une famille britannique de Monaco

La décision du Royaume-Uni d'imposer deux semaines de quarantaine à toute personne venant de France ou de Monaco, entre autres pays, complique considérablement la vie de Ben Rolfe et ses filles, résidents monégasques. L'une d'elle y vit, l'autre part y faire ses études et lui-même y va une fois par mois pour le travail...

Ben Rolfe est britannique et il vit à Monaco avec son épouse et deux de ses trois filles. Jusqu’à jeudi matin, sa sœur, venue du Royaume-Uni, était en visite chez eux, mais elle est finalement repartie en catastrophe. "Elle avait pensé, un moment, prolonger son voyage, mais avec la quatorzaine, c’est absolument impossible."

Les autorités britanniques ont en effet décidé d’isoler les ressortissants de plusieurs pays, parmi lesquels la France et Monaco.

"Il faudra déclarer d’où l’on vient, et l’adresse précise où l’on va. Ensuite, à l’atterrissage, il faudra aller directement à l’adresse que l’on a indiquée, sans étape, et ne plus en bouger pendant quatorze jours." Plus question de sortir, même pour faire les courses. "Pour l’alimentation ou les médicaments, il faudra se faire livrer."

Ben est dans la finance. Son travail l’amène à se rendre à Londres tous les mois pour rencontrer ses clients et ses partenaires d’affaires.

"Tout va être plus compliqué maintenant. J’ai suspendu mes déplacements, parce qu’on ne sait pas si la France ne va pas prendre la même mesure en retour." Ce qui signifierait 14 jours d’isolement à l’aller, et 14 jours au retour. Un mois entier de quarantaine au total, pour un déplacement qui normalement ne prend que quelques jours.

Rater la rentrée universitaire?

Comme une tuile n’arrive jamais seule, Alice, la fille de Ben, doit faire sa première rentrée universitaire en septembre: "Je devais partir le 10 septembre, pour m’installer, et acheter tout le nécessaire. Mais si je suis en quatorzaine, ce ne sera pas possible. En plus, la rentrée est le 23 septembre. Avec l’isolement, ça me fait rentrer le 24. Je ne veux pas rater mon tout premier jour d’université!" explique-t-elle.

De son côté, Ben confie réfléchir à une solution: "Nous cherchons un vol plus tôt. Je comptais partir avec ma femme pour installer Alice. Mais nous avons une troisième fille à Monaco, qui va rentrer au lycée. On ne peut pas partir tout ce temps, il faut aussi préparer sa rentrée. Je vais peut-être rester ici, pendant que ma femme accompagnera Alice."

Cette quatorzaine, qui pouvait semblait simplement contrariante, est bien pire pour ceux qui y seront soumis, comme Ben et sa famille: "La situation devient extrêmement compliquée."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.