Rubriques




Se connecter à

Près de neuf azuréens sur dix sont entièrement vaccinés contre la Covid-19

C'est une bonne nouvelle sur le front de la lutte anti-covid: plus de huit azuréens sur dix sont entièrement vaccinés contre le coronavirus.

A.R Publié le 29/09/2021 à 15:58, mis à jour le 29/09/2021 à 16:10
La file d'attente devant un centre de vaccination contre la Covid-19 à Nice. Photo Dylan Meiffret

L'éclaircie sanitaire est-elle enfin là?

Selon l'Agence régionale de Santé, tous les indicateurs enregistrent une forte baisse depuis quelques jours: taux de positivité des tests, taux d'incidence, baisse du nombre d'hospitalisations... 

Un "beaucoup mieux" que les autorités sanitaires attribuent à la vaccination de la population générale.

 

En France, au 27 septembre, on dénombrait plus de 80% de la population, entièrement vaccinée. 

Dans les Alpes-Maritimes, la couverture vaccinale de la population âgée de +12 ans est de plus de 89%, selon Santé Publique France. Un chiffre qui n'a cessé de croître à mesure que la campagne vaccinale s'est développée et a pris de l'ampleur.

En date du 27 septembre, ce sont près de 9 azuréens sur 10 qui sont entièrement vaccinés contre la Covid-19. 

Dans le détail, ce sont les 65-74 ans qui sont les plus vaccinés avec 91% des personnes avec un schéma vaccinal complet. Viennent ensuite les 50-64 ans avec 88% de la population entièrement vaccinée puis les 75 ans et plus dont la couverture vaccinale se situe à 86%. 

En revanche, ce sont les plus jeunes qui font baisser les pourcentages de couverture maximale. La raison à une ouverture à la vaccination plus tardive. En effet, sur la totalité, 89,3% des azuréens sont entièrement vaccinés. Dès lors qu'on inclut les plus jeunes, ce taux tombe à 78,7%. 

En tout, ce sont 901.937 personnes qui ont été vaccinées dans les Alpes-Maritimes dont 52% sont des femmes. En région PACA, 3.561.461 personnes qui ont été entièrement vaccinées.  

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.