“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Près de 1.000 clients de restaurants clandestins verbalisés en cinq mois à Paris

Mis à jour le 06/04/2021 à 14:58 Publié le 06/04/2021 à 14:58
Un restaurant parisien, le 6 octobre dernier.

Un restaurant parisien, le 6 octobre dernier. THOMAS COEX

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Près de 1.000 clients de restaurants clandestins verbalisés en cinq mois à Paris

Depuis le 30 octobre dernier, près de 1.000 clients de restaurants ouvrant illégalement ont été verbalisés à Paris, a indiqué mardi le ministère de l'Intérieur.

Alors que la polémique autour du supposé restaurant clandestin, sujet d'un reportage sur M6, flambe, le ministère de l'Intérieur a détaillé les verbalisations survenues dans la capitale. 

Depuis le 30 octobre dernier, "7.345 restaurants ont été contrôlés" et dans "ce cadre, 300 contraventions pour ouverture irrégulière ont été dressées et près de 1.000 clients ont été verbalisés", indique le ministère de l'Intérieur. 

Une enquête ouverte à Paris 

Des chiffres communiqués après la vive polémique entourant la diffusion d'un reportage de M6 sur des dîners clandestins de luxe organisés à Paris, auxquels des ministres auraient pu participer selon les affirmations d'une source anonyme de l'émission. 

Dimanche, le procureur de la République a "saisi la Brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne d'une enquête des chefs de mise en danger d'autrui et de travail dissimulé", a indiqué le parquet de Paris, sollicité par l'AFP. "Elle aura pour objectif de vérifier si des soirées ont été organisées en méconnaissance des règles sanitaires et de déterminer


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.