Première exécution publique en Afghanistan depuis la prise de pouvoir des talibans

Un Afghan condamné pour meurtre a été exécuté en public mercredi, ont annoncé les talibans, une première depuis le retour au pouvoir des islamistes en août 2021.

AFP Publié le 07/12/2022 à 13:13, mis à jour le 07/12/2022 à 12:57
Les talibans ont procédé à plusieurs flagellations publiques depuis leur accession au pouvoir mais pas d'exécution. Photo AFP

"La cour suprême a reçu l'ordre d'exécuter cet ordre de qisas lors d'un rassemblement public d'habitants", a déclaré dans un communiqué le porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, faisant référence à la loi du talion figurant dans la loi islamique.

Le mois dernier, le chef suprême des talibans, Hibatullah Akhundzada, a ordonné aux juges d'appliquer tous les aspects de la loi islamique, notamment les exécutions publiques, les lapidations et les flagellations, ainsi que l'amputation de membres pour les voleurs.

Les talibans ont procédé à plusieurs flagellations publiques depuis leur accession au pouvoir, mais l'exécution de mercredi, à Farah (ouest), capitale de la province du même nom, est la première qu'ils ont reconnue.

Le communiqué désigne le condamné comme Tajmir, fils de Ghulam Sarwar, et indique qu'il réside dans le district d'Anjil, dans la province d'Hérat, dans l'ouest également.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.