“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

PODCAST- Alex: "Je positive parce que je travaille avec des enfants" - Christine Moro, enseignante à Tende

Mis à jour le 26/02/2021 à 20:01 Publié le 27/02/2021 à 07:00
Monaco-matin, source d'infos de qualité

PODCAST- Alex: "Je positive parce que je travaille avec des enfants" - Christine Moro, enseignante à Tende

Le groupe Nice-Matin a lancé le vendredi 23 octobre le podcast "Alex". Pendant un an, nous allons recueillir les témoignages des habitants des vallées, ravagées par le passage de tempête Alex. Ils partageront avec nous leurs craintes mais aussi leurs espoirs... le temps de leur reconstruction. La Métropole Nice Côte d’Azur, solidaire des sinistrées de la tempête Alex, s’associe à la réalisation de ce podcast.

Habitante de Breil-sur-Roya, Christine Moro, 53 ans, enseigne au sein de l'école primaire de Tende depuis 2003. Dans ce petit établissement de village, posé face à la montagne, la tempête a aussi laissé des traces. L'enseignante a perdu une dizaine de ses élèves, partis du jour au lendemain de la vallée sinistrée.

Dans sa classe de CE1-CE2, il a fallu combler ce vide, recréer du lien. Boostée par son métier, elle jongle avec les quelques convois routiers quotidiens pour rejoindre son lieu de travail, s'adapte, va de l'avant. Native de Breil-sur-Roya, elle raconte aussi comment Alex a modifié les paysages qu'elle a toujours connus.

Pour écouter notre podcast, vous pouvez aussi passer par les plateformes Podcasts d'AppleSpotify ou Deezer.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.