Rubriques




Se connecter à

Alex: "C'est sûr que ma préparation pour les JO est perturbée" - Alexandre Ayache, vallée de la Vésubie

Le groupe Nice-Matin a lancé ce vendredi 23 octobre le podcast "Alex". Pendant un an, nous allons recueillir les témoignages des habitants des vallées, ravagées par le passage de tempête Alex. Ils partageront avec nous leurs craintes mais aussi leurs espoirs... le temps de leur reconstruction. La Métropole Nice Côte d’Azur, solidaire des sinistrées de la tempête Alex, s’associe à la réalisation de ce podcast.

Elodie Antoine et Sophie Donsey Publié le 24/04/2021 à 08:00, mis à jour le 23/06/2021 à 16:55
Alexandre Ayache Photo C.C

Alexandre Ayache, dresseur équestre dans la vallée de la Vésubie, à Lantosque. Fortement impacté par la tempête Alex, il a perdu la majorité de son écurie. Les dégâts sont lourds et mettent en péril sa préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo, qui auront lieu en juillet prochain. 

Pour écouter notre podcast, vous pouvez aussi passer par les plateformes Podcasts d'AppleSpotify ou Deezer.

Le podcast Alex, un suivi au long cours

Le matin du 3 octobre 2020, après le passage de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes, les vallées du haut pays azuréen offrent un spectacle de désolation. La nuit, des pluies violentes ont fait gonfler les rivières et l’eau a emporté sur son passage des maisons, des routes et des voitures... De la Vésubie à la Roya, ce sont des centaines de personnes qui se retrouvent d’un coup privées d’eau et d’électricité. Les dégâts matériels sont considérables, les pertes humaines impressionnantes.

 

Pendant un an, Nice-Matin se propose de recueillir les témoignages des habitants des Vallées. Ils partageront avec nous leurs craintes mais aussi leurs espoirs... le temps de leur reconstruction.

A chaque rendez-vous, un témoin, une histoire...

Interview: Elodie Antoine
Édition: Sophie Donsey

Pour écouter notre podcast, vous pouvez aussi passer par les plateformes Podcasts d'AppleSpotify ou Deezer.

 
 
 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.