Philippe de Botton, nouveau président de Médecins du Monde

Ce médecin et endocrinologue installé à Menton depuis 1992 est militant de cette organisation de solidarité depuis 1989. Ses priorités : plus de justice sociale et

Article réservé aux abonnés
Publié le 13/06/2018 à 05:09, mis à jour le 13/06/2018 à 05:10
Légende.
Légende. archives Franck Fernandes

Vous ne trouverez plus le docteur Philippe De Botton dans son cabinet mentonnais situé en plein centre-ville, avenue Félix-Faure. Parti à la retraite depuis fin 2017, ce médecin endocrinologue et diabétologue a été élu, il y a quelques jours, président de « Médecins du Monde France ». Une nouvelle étape dans la vie de cet inlassable militant des droits humains, engagé dans l'organisation de solidarité internationale depuis 1989.

« Je suis entré à Médecins du Monde par le biais du bénévolat à Paris » indique Philippe de Botton.

Alors marié et père de deux jeunes enfants, le médecin décide de s'investir dans les Missions France, et c'est sans doute cet engagement-là en faveur des personnes les plus défavorisées qui orientera tout son combat de militant.

Philippe de Botton participe en effet à la première mise en place de programme d'échanges de seringues à Paris, afin de réduire les risques de transmission du virus du sida chez les toxicomanes.

Cette mission le conforte dans ce qu'il est et souhaite profondément : permettre aux populations marginalisées et stigmatisées d'accéder aux droits et aux soins.

On décèle chez ce médecin une profonde volonté

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.