Rubriques




Se connecter à

Ouvertes au public, les Assises régionales de lutte contre les violences faites aux femmes se dérouleront à Marseille

L'événement qui se tient le jeudi 25 novembre à l'Hôtel de Région de Marseille s'inscrit dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

La rédaction Publié le 18/11/2021 à 18:23, mis à jour le 18/11/2021 à 20:07
Illustration violences faites aux femmes. Photo archives

Au cours de cette journée spéciale, la Région Sud rassemble pour la première fois l’ensemble des acteurs engagés pour cette cause.

Un temps fort, ouvert au grand public, qui "permettra d’initier une réflexion sur un plan d’action régional autour de mesures concrètes et donnera les principales orientations sur ce sujet", annoncent les organisateurs.

De nombreux ateliers seront proposés autour de la prévention, de la sensibilisation et de l’accompagnement.

Au programme

09h45 : Discours d’ouverture par Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes- Côte d’Azur. Présentation des ambassadrices régionales engagées dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

 

11h30 : Table ronde 1 - Alerter : "Doter toute femme de la région Sud en situation d’insécurité ou victimes de violences d’un dispositif d’alerte".

14h00 : Table ronde 2 – Accompagner : "Proposer, à chaque femme victime de violences en région Sud, une solution d’hébergement et de secours".

15h30 : Table ronde 3 – Prévenir : "Faire de chaque habitant de la région Sud, un citoyen engagé dans la lutte contre les violences faites aux femmes, dans tous les domaines !".

17h00 : Allocution de clôture par Sabrina Agresti-Roubache, conseillère régionale spéciale en charge des grandes causes régionales, lutte contre les violences faites aux femmes et lutte contre le harcèlement scolaire.


Savoir+
Jeudi 25 novembre. Hôtel de Région – 27 Place Jules Guesde, Marseille. Pass sanitaire demandé à l'entrée. Accréditations pour le grand public à l’adresse suivante invitation@maregionsud.fr

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.