“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Nouveau record d'infections à la Covid-19 en Argentine et instauration d'un couvre-feu

Mis à jour le 08/04/2021 à 06:53 Publié le 08/04/2021 à 06:52
Alberto Fernandez.

Alberto Fernandez. Photo AFP

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Nouveau record d'infections à la Covid-19 en Argentine et instauration d'un couvre-feu

Un couvre-feu nocturne entrera en vigueur vendredi pour trois semaines en Argentine, pour la première fois dans le pays, frappé par une augmentation exponentielle des contaminations avec un nouveau record d'infections quotidien mercredi, a annoncé le président Alberto Fernandez.

"La circulation est interdite entre 00h00 et 06h00 du matin tous les jours. Selon les juridictions, les autorités ne pourront élargir ces horaires qu'en fonction des spécificités de chaque lieu", a déclaré le chef de l'Etat dans une allocution.

Le message de M. Fernandez a été enregistré depuis sa résidence officielle, où il observe une quarantaine après avoir été lui-même contaminé au coronavirus, en dépit d'une vaccination préalable.

Le couvre-feu ne s'appliquera pas à la totalité du territoire argentin. Il concernera les zones dans lesquelles le risque épidémiologique est le plus important, c'est-à-dire les grands centres urbains, en particulier Buenos Aires et sa périphérie, où vivent un tiers des 45 millions d'Argentins.

L'Argentine a enregistré mercredi un second record consécutif de nouveaux cas, avec 22.039 unités lors des dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé, après 20.870 la veille. Le total s'élève à plus de 2,45 millions.

Au cours de la même période de 24 heures, le pays a déploré 199 nouveaux décès, qui portent le bilan total à 56.832 morts.

"L'Argentine est entrée dans la seconde vague" de l'épidémie, a déclaré le président Fernandez. "Rien qu'au cours des sept derniers jours, les cas ont augmenté de 36% dans l'ensemble du pays et de 53% dans la zone métropolitaine de Buenos Aires", a-t-il dit.

M. Fernandez s'est déclaré "préoccupé par le relâchement social" qui intervient "en contradiction de tous les protocoles" de sécurité. Il a appelé la population à "prêter la plus grande attention aux obligations de précautions sanitaires et aux protocoles".

Le président a énuméré une série de mesures qui seront en vigueur "de vendredi 9 avril à 00h00 au 30 avril".

Outre l'interdiction nocturne de circuler, les bars et restaurants devront fermer à 23h00, une heure avant le début du couvre-feu. Les activités sociales dans les domiciles particuliers et les réunions de plus de 20 personnes à l'air libre dans l'espace public seront interdites.

Les salles de jeux, les discothèques et les lieux festifs seront fermés. Sont également suspendues les activités sportives et récréatives de plus de 10 personnes dans des espaces fermés.

En revanche, les écoles resteront ouvertes. Les transports en commun seront réservés aux travailleurs essentiels et à la communauté éducative.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.