Rubriques




Se connecter à

Nos réponses aux 4 questions que vous nous posez le plus autour du pass sanitaire

Vous avez été nombreux à nous poser des questions concernant l'extension du pass sanitaire à certains établissements et lieux de la vie quotidienne. Courses, hôpital, resto... On vous dit tout.

Carla Monaco Publié le 21/07/2021 à 21:15, mis à jour le 21/07/2021 à 21:02
Photo Patrice Lapoirie

Les annonces du 12 juillet du président de la République ont provoqué une avalanche de questions pour #LaRédactionRépond. Dès ce mercredi, l'utilisation du pass sanitaire est élargie dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes, à partir de 12 ans. 

A partir d'août, la présentation du pass sanitaire concernera aussi les cafés, bars, restaurants, trains, avions, cars longs trajets, établissements médicaux et centres commerciaux. Les circonstances parfois floues qui ont accompagné l'annonce de ces nouvelles mesures vous ont amené à vous poser de nombreuses questions, à juste titre.

Nous vous avons répondu au fur et à mesure que les restrictions étaient précisées. Plus d'une semaine après l'allocution, voici un petit florilège des questions qui nous ont été le plus adressées. 

Est-ce que je vais pouvoir faire mes courses si je ne suis pas vacciné?

Oui, vous allez pouvoir continuer à faire vos courses dans votre supermarché habituel. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait précisé au lendemain des annonces sur BFMTV que l'"on parle de surfaces qui seront importantes. Ce sera défini dans le cadre du projet de loi. Vous aurez la réponse bientôt là-dessus."

 

En parlant de "surfaces importantes", le ministre avait dans le viseur les centres commerciaux, qui seront concernés par le pass sanitaire début août. Comme certains supermarchés se trouvent dans ces centres, vous avez été nombreux à vous inquiéter. 

Pour l'instant, il n'en est pas question d'autant plus que le Conseil d'Etat vient de rendre un avis défavorable au gouvernement sur le sujet justement en raison de cet accès aux biens de première nécessité. En tout cas, le centre Leclerc St Isidore a annoncé ne pas être concerné par le pass.

Les terrasses de bars et restaurants sont-elles aussi concernées par le pass sanitaire?

Oui, dès le mois d'août vous devrez avoir en votre possession un pass sanitaire valide que vous soyez en intérieur ou à l'extérieur d'un café, d'un bar ou d'un restaurant. 

 

Pour rappel, trois preuves sanitaires font office de "pass":

- Soit un certificat de vaccination sur lequel vous pourrez scanner un QR Code qui permettra d'importer la preuve de votre vaccination sur votre téléphone

- Soit un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures (ou 72 heures pour le contrôle aux frontières)

- Soit le résultat d'un test PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19 de plus de 2 semaines et moins de 6 mois

Dois-je montrer un pass sanitaire pour me rendre à l'hôpital?

Il s'agissait de l'une des annonces les moins précises d'Emmanuel Macron : la présentation obligatoire d'un pass sanitaire pour l'accès dans les établissements médicaux tels que les hôpitaux et les maisons de retraite pour les personnes âgées de 12 ans et plus. 

L'accès sous condition du pass sanitaire devrait surtout concerner les visiteurs et les accompagnants. Les personnes devant se rendre dans ces établissements pour des obligations de soins ne seront pas concernées.

 

Les hôpitaux n'ont apparemment pas encore reçu de consignes précises là-dessus, mais les personnes devant se rendre à des rendez-vous médicaux devraient aussi être exemptées. 

Faudra-t-il être muni d'un pass sanitaire pour aller à la salle de sport? 

Oui, les salles de sport sont concernées par l'obligation du pass sanitaire dès ce mercredi. Néanmoins, la mesure visant les établissements qui accueillent 50 personnes et plus, certaines salles ont décidé de recevoir 49 personnes maximum pour permettre à leurs abonnés sans pass de continuer leur sport.

Vous retrouverez toutes nos autres réponses à vos questions dans notre rubrique Larédactionrépond.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.