Rubriques




Se connecter à

"Monaco ne connaîtra pas de retard". Un pass sanitaire mis en place dès juillet en Principauté

À la veille des grandes vacances scolaires, c’était une des interrogations du moment. La Principauté aura-t-elle un système de pass sanitaire pour voyager cet été?

Marie Cardona Publié le 11/06/2021 à 06:54, mis à jour le 11/06/2021 à 06:56
Les restaurants vont à nouveau pouvoir accueillir des clients venus des Alpes-Maritimes et de la proche Ligurie, jusqu’à San Remo. Photo Cyril Dodergny

"Nous travaillons dans un cadre de négociations de gouvernement à gouvernement avec la France. J’ai eu un échange de correspondances avec le Premier ministre français, Jean Castex. Tout sera réglé en temps utile", a expliqué le ministre d’État, Pierre Dartout.

Et Robert Colle, secrétaire général du gouvernement, de développer: "Nous avons engagé les travaux depuis le mois d’avril, avec l’appui et le soutien de l’autorité française. Notre dispositif sera opérationnel au moment où il le sera dans les autres pays européens".

"Monaco ne connaîtra pas de retard", soutient donc le gouvernement. Mais il faudra encore patienter "quelques jours" pour connaître avec précision les modalités du pass sanitaires version monégasque.

 

Le gouvernement n’en a dévoilé que les grandes lignes, jeudi. "Il s’agira d’un système accessible à tous les résidents qui, au moment où il sera émis, sera applicable également sur le territoire français."

Pour les résidents qui souhaitent voyager au-delà, "ce dispositif pourra être étendu immédiatement à l’ensemble du territoire européen". Il faudra toutefois en faire la demande et ce "dans un souci de protection de la vie privée", a précisé le ministre d’État.

Pour les déplacements en dehors des frontières européennes, "cela dépendra des accords passés entre l’Union Européenne et les autres pays", a ajouté Robert Colle.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.