Rubriques




Se connecter à

Mis en cause par "Balance ton bar", un célèbre établissement du Vieux-Nice réagit et annonce des mesures

Le bar Bulldog Pub Pompeï, dans le Vieux-Nice, a annoncé prendre des mesures immédiates dans son établissement, après avoir été mis en cause dans plusieurs témoignages sur le profil Instagram "Balance ton bar Nice".

Damien Allemand Publié le 18/11/2021 à 14:47, mis à jour le 20/11/2021 à 11:17
La salle du Pompéï. Photo DR

Les témoignages se multiplient. Ouvert le 12 novembre dernier sur Instagram, le profil "Balance ton bar Nice" a déjà recueilli et publié de nombreux messages dénonçant des agressions sexuelles ou des témoignages de personnes racontant avoir été droguées à leur insu.

Parmi tous ces récits, trois mettent en cause le Bulldog Pub Pompeï, un des bars historiques du Vieux-Nice. Agressions sexuelles, intoxications subies et trous de mémoires inexpliqués, non-réaction des videurs et des autres clients... les témoignages anonymes sont accablants. 

"Nous lui avons dit que nous avions 16 ans, il en avait vers les 25 et ça ne l'a pas arrêté. Il m'a touché les seins et les fesses jusqu'à ce que je lui attrape le bras pour l'arrêter. Malheureusement, s'il n'y avait eu que ça", peut-on notamment lire dans l'un des témoignages accusant le "Pompeï". 

Des protège-gobelets mis à disposition

Invité par de nombreux internautes à réagir, le bar de la rue de l'Abbaye est finalement sorti de son silence. "Nous avons vu vos témoignages et vous remercions d'avoir pris la parole. Nous faisons notre possible pour que notre établissement soit un lieu safe pour tous, a répondu l'établissement, toujours sur Instagram.

"Nous ferons le nécessaire pour que ces incidents n'arrivent plus." Et d'annoncer une mesure immédiate: "Dès hier soir (mercredi 17 novembre, ndlr), nous avons intégré des protège-gobelets. Ils sont mis à disposition au bar."

Le "Pompéï" a également indiqué organiser prochainement une réunion avec son staff, "pour que les clients puissent se sentir en sécurité grâce aux barmen et aux videurs". 

Des comptes pour les bars de Nice et Cannes

Paris, Nantes, Montpellier, Nice, mais aussi Cannes... Des comptes similaires ont été mis en ligne pour plusieurs villes en France, répondant au mouvement international lancé depuis Bruxelles. 

Il a été déclenché par la révélation de plusieurs cas d'agressions de femmes dans des bars d'un quartier étudiant bruxellois. Certaines d'entre elles soupçonnent leur agresseur présumé, barman ou membre du personnel, de les avoir droguées à leur insu, avant de passer à l'acte.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.