Rubriques




Se connecter à

Manque de réussite d'Amine Gouiri, incidents en Ligue 1... Christophe Galtier s'explique

L'entraîneur de l'OGC Nice, Christophe Galtier, s'est exprimé avant le match contre Saint-Etienne.

V.M Publié le 24/09/2021 à 15:49, mis à jour le 24/09/2021 à 15:49
Après avoir dirigé son premier entraînement dans la matinée, Christophe Galtier s'est présenté devant la presse pendant une demi-heure. Photo Frantz Bouton

Coach, avez-vous discuté avec Amine Gouiri après ses deux échecs sur penalty?

On a parlé ce matin. Il ne peut pas être pris par le doute. Il doit par contre avoir une réflexion sur la variété à avoir au moment de tirer. Cela peut arriver dans une carrière, c’est bien mieux quand ça arrive quand on est jeune. On a eu un échange intéressant, je l’ai écouté. C’est important que la parole se libère.

Était-il touché?

 

Oui, car ça coûte des points à l’équipe. C’est rare de rater deux penaltys en trois jours mais il a toute ma confiance. Il doit continuer à travailler, se mettre dans sa bulle après l’intervention du VAR. Ce n’est pas pareil de tirer un penalty sous pression.

Il est touché, c’est normal de l’être. Sera-t-il désigné pour tirer un penalty à Saint-Etienne?

J’en désigne toujours deux. Il était un jusqu’à présent. On en parlera demain ensemble, Andy (Delort) peut les tirer. C’est à eux de le sentir. Amine ne doit pas être dans l’orgueil mal placé, la revanche. Mais il est très bien structuré mentalement.

Compte tenu des débordements en Ligue 1, faut-il sacrifier l’ambiance pour la sécurité?

 

Non, les stades sont faits pour être pleins. Il doit y avoir une prise de conscience chez les supporters, mais aussi chez leurs responsables. On est touché au cœur, la fameuse excuse que les supporters ont été privés de match pendant le Covid n’est pas valable. Les joueurs doivent également avoir un comportement exemplaire, je les invite à ne jamais chambrer le public adverse après un but. C’est peut-être la moins mauvaise décision d’interdire les déplacements pour éviter les débordements.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.