Rubriques




Se connecter à

Manifestations contre l'aménagement du temps de travail: 200 manifestants bloqués au pied du Rocher

L’Union des syndicats de Monaco voulait manifester contre la loi sur l’aménagement concerté du temps de travail devant le Conseil national.

T.P. & M.C. Publié le 30/06/2021 à 16:37, mis à jour le 30/06/2021 à 17:05
video
Les 200 manifestants ont été bloqués au niveau de la rampe Major par la Sûreté publique. Photo Jean-François Ottonello

Mais les manifestants ont été bloqués au niveau de la rampe Major par la Sûreté publique.

Impossible pour eux d’atteindre le Rocher et le Conseil national, où ils avaient prévu de se retrouver à 16h.

 

Le secrétaire général de l'USM, Olivier Cardot, a dénoncé "une atteinte au droit de manifester".

"N'ayons pas peur des mots, c'est une déclaration de guerre, ni plus ni moins", a-il- affirmé.

Les manifestants reprochent au Conseil national et au gouvernement l'adoption "en catimini" de la  loi sur l’aménagement concerté du temps de travail.

Que dit cette loi ?

L’idée
Cela permet aux employeurs de jouer sur les volumes horaires hebdomadaires des salariés pour s’adapter au contexte économique et, de fait, à l’activité changeante de l’entreprise.
En résumé : pour un salaire inchangé, le salarié pourra être amené à travailler 5 heures dans la semaine, en saison morte, puis, en haute saison, effectuer 43h par semaine.L’un compensant l’autre. La période de référence ne peut excéder une année.

Une double condition
Pour régir les conditions de mise en œuvre de cet aménagement, une convention collective de travail ou un accord d’entreprise doit exister au sein de la société. Et cela doit être fait après le vote favorable – et anonyme – de la majorité des salariés, y compris dans les entreprises de plus de 11 salariés. "Il s’agit d’une garantie que rien ne pourra être imposé aux salariés sans leur consentement et leur adhésion au projet", soulignait Stéphane Valeri, président du Conseil national, le soir du vote.

Des compensations
Les salariés acceptant cet aménagement du temps de travail auront une compensation financière (au moins 10% au-delà de 39h travaillées sur une semaine) ou un temps de récupération.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.