“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Lumières pour les victimes des attentats à La Turbie

Mis à jour le 08/12/2015 à 05:07 Publié le 08/12/2015 à 05:07
L'association Saint-Michel prépare sa Fête des lumières.

L'association Saint-Michel prépare sa Fête des lumières. M.-E.C.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Lumières pour les victimes des attentats à La Turbie

L'Association Saint-Michel organise une « Fête des Lumières », ce soir à partir de 20 h.

L'Association Saint-Michel organise une « Fête des Lumières », ce soir à partir de 20 h. Elle invite la population à illuminer fenêtres et balcons du village à l'aide de lumignons que ses membres vendent, depuis mercredi dernier, devant l'école.

« Les lumignons sont vendus 2 € et les fonds récoltés destinés à la restauration d'un Chemin de Croix offert à La Turbie en 1911 par l'évêque de Nice », explique Maryannick Geffroy. Elle est la présidente de l'association, créée le 28 septembre 2014 dans le but de « sauvegarder le patrimoine chrétien du village et organiser fêtes et manifestations dans le village ».

Après avoir œuvré pour le changement des bancs de l'église Saint-Michel, les membres de l'association s'attaquent donc à un projet plus modeste : restaurer ce Chemin de Croix, composé de 14 tableaux, dont trois manquent, retrouvé par hasard dans la chapelle St Jean. « Nous disposons déjà de plus d'un quart du budget nécessaire et de l'assurance que trois parrains vont prendre en charge la réalisation des trois tableaux manquants. Il nous manque 3 000 €. »

Début novembre, Maryannick et les membres de l'association voulaient simplement réunir la population autour d'une fête heureuse, la Fête des lumières. Après les attentats du 13 novembre, elle est allée demander l'autorisation au maire de créer un rassemblement à 20 h, le 8 décembre, devant la mairie où les lumignons reproduiront le drapeau français. Le maire a donné son accord. Et, pour que la fête soit pleinement conviviale et symbolique, un vin chaud sera offert à la population.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.