“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"L’heure de la reconstruction pour les chrétiens de Mossoul" d'après Monseigneur Gollnisch

Mis à jour le 24/12/2018 à 11:08 Publié le 24/12/2018 à 11:05
Rencontre avec Monseigneur Gollnisch à l'archevêché de Monaco

Rencontre avec Monseigneur Gollnisch à l'archevêché de Monaco Photo Cyril Dodergny

"L’heure de la reconstruction pour les chrétiens de Mossoul" d'après Monseigneur Gollnisch

Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient, a été invité par l’archevêque Mgr Bernard Barsi pour évoquer la vie et l’avenir des chrétiens d’Irak et de Syrie

Que deviennent les chrétiens d’Orient? Monseigneur Pascal Gollnisch, directeur général de l’Œuvre d’Orient depuis 2010, et vicaire général de l’Ordinariat des catholiques orientaux en France depuis 2014, vient de donner une conférence à Monaco pour expliquer combien la vie reste rude, notamment en Syrie et en Irak. Des pays où la paix est à retrouver, où tout est à reconstruire, y compris la confiance qui doit être rétablie.

La situation des chrétiens d’Orient est moins médiatisée aujourd’hui. Que s’est-il passé en Irak pour cette communauté séculaire?
En Irak, il y a trois groupes: des Arabes qui sont musulmans chiites ou des musulmans sunnites, des Kurdes et des chrétiens. Il y a un peu plus de deux ans, l’État islamique, Daech, s’était emparé de Mossoul, la deuxième ville du pays, et s’est rendu coupable d’actes d’une cruauté inimaginable contre les...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct