Rubriques




Se connecter à

Les prix de l'immobilier sur le littoral dopés par la crise sanitaire, selon la Fnaim

Le prix au mètre carré a davantage augmenté dans les stations balnéaires que dans le reste du pays en raison du Covid, selon une étude de la Fédération Nationale de l’Immobilier (Fnaim) publiée fin juillet.

AFP Publié le 05/08/2022 à 15:00, mis à jour le 05/08/2022 à 14:42
La Promenade des Anglais, à Nice. Photo Anne Pivron

Le coût dans les stations balnéaires a augmenté sur un an de 13% contre 7,7% pour la France entière, même si l’écart est moindre avec la province (+8,8%).

En moyenne pour l'ensemble des logements, le prix sur le littoral s'élève à 4.467 euros le mètre carré au 1er juin 2022, contre 3.020 euros/m2 sur l'ensemble du territoire.

"On constate clairement un effet post Covid sur les stations balnéaires", explique le président de la Fnaim, Jean-Marc Torroillon.

"Les Français sont à la recherche d’évasion, d’espace et de nature à l’issue de cette crise sanitaire. Plus que jamais, s’extraire des grandes zones urbaines est une priorité. Les fortes chaleurs qui deviennent plus violentes et plus récurrentes sont également certainement un argument de poids", ajoute t-il.

 

Entre avril 2018 et mars 2020, dans les 24 mois précédant la crise sanitaire, les prix dans les stations balnéaires avaient augmenté de 6,9% (contre 7,5% sur tout l'Hexagone).

Dans les 24 mois suivants la crise (de mai 2020 à avril 2022), les prix dans les stations balnéaires ont crû de 24,2% (contre 14,6% sur l'ensemble du pays).

Au niveau régional, les deux régions où les prix dans les stations balnéaires ont le plus augmenté sont la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Nouvelle-Aquitaine: les communes littorales de région Paca ont un prix moyen de 5.429 euros du m2 au 1er juin 2022, celles de Nouvelle-Aquitaine, 5.307 euros.

A l'inverse, les régions Normandie (2.939 euros) et Hauts-de-France (3.183) sont celles où les prix sur le littoral sont les moins élevés.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.