Rubriques




Se connecter à

Les Alpes-Maritimes sous la loupe de l'Insee

Le département comptait 1 082 014 habitants en 2012. Il est le deuxième plus peuplé de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur derrière les Bouches-du-Rhône. Sa population stagne depuis 2007

G.L. Publié le 23/12/2015 à 05:12, mis à jour le 23/12/2015 à 05:12
AGENCE MONACOFoire Attractions de Monaco 3ème dimanche
(Photo Michael Alesi)

L'Insee a récemment dévoilé sur son site Internet, la dernière enquête en date sur le département, fondée sur des données 2012. Elle est consultable pour tous.

Avec 1 082 014 habitants en 2012, le département des Alpes-Maritimes est le deuxième plus peuplé de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur après les Bouches-du-Rhône.

Nouveaux habitants plus jeunes

Les nouveaux arrivants qui viennent vivre dans les Alpes-Maritimes sont plus jeunes que la population déjà installée.

Les « 25-39 ans » sont nettement surreprésentés : 40 % des nouveaux habitants contre 20 % de la population déjà présente dans le département cinq ans avant.

 

Ils sont également davantage diplômés : 35 % des arrivants sont diplômés de l'enseignement supérieur, contre 32 % des partants et 22 % de la population stable.

Une population qui stagne depuis 2007

Après avoir constamment augmenté depuis 1962, la population stagne désormais depuis 2007, malgré un solde naturel devenu positif.

La population active augmente et le taux d'activité des 55-64 ans est particulièrement élevé.

Le nombre d'emplois étant stable, le chômage augmente, davantage que dans le reste de la région depuis 2012.

Jusqu'en 2011, le département des Alpes-Maritimes faisait exception dans la région, avec un taux de chômage inférieur au taux national.

Depuis 2012, même si le taux de chômage du département reste plus faible que celui de la région, il augmente plus rapidement, pour atteindre 10,7 % au second trimestre 2015.

 

Une population relativement âgée

En 2012, l'âge moyen des habitants du département des Alpes-Maritimes atteint 43,2 ans.

Il est supérieur à celui de la France métropolitaine (40,2 ans) et de la région (41,9 ans) mais ces écarts se réduisent de près d'un an depuis 1999.

Enfin, la part des personnes âgées de 60 ans ou plus est élevée mais augmente moins rapidement dans les Alpes-Maritimes que dans la région.

Elle atteint 29 % contre 27 % en 2012, soit 2 points d'écart. En 1999, elle était supérieure de 4 points (27 % contre 23 %).

Des inégalités marquées

Les inégalités sont plus marquées qu'au niveau national. Ainsi, les 10 % de ménages les plus aisés disposent d'un revenu 3,9 fois supérieur aux 10 % les plus modestes (contre 3,5 pour la France métropolitaine).

Monaco atout pour la région

Relativement isolé des autres zones d'emploi de la région, le département des Alpes-Maritimes bénéficie en revanche de la proximité de Monaco, véritable gisement d'emplois. Ainsi, 27 000 résidents des Alpes-Maritimes travaillent à Monaco ; ils représentent 6 % des actifs en emploi du département.

Monaco exerce une influence jusqu'à Nice : 5 % des actifs en emploi résidant à Nice travaillent à Monaco.

 

Un logement sur quatre secondaire

Dans ce département très touristique, près d'un logement sur 4 est une résidence secondaire en 2012, contre un sur 6 en Paca et moins d'un sur 10 en France métropolitaine. Depuis 2007, leur nombre a augmenté de 1,8 % par an en moyenne (+ 1,3 % en Paca). 

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.