Le Quantum Blue empêché de partir de Monaco, l'Amore Vero saisi... la chasse aux yachts des oligarques russes a démarré

Le Quantum Blue, propriété du milliardaire russe Sergeï Galitsky, a été empêché de quitter le port de Monaco ce jeudi 3 mars. Dans le même temps, l'Amore Vero a été saisie sur le port de La Ciotat, tout comme le Dilbar à Hambourg.

Article réservé aux abonnés
Damien Allemand Publié le 03/03/2022 à 17:18, mis à jour le 03/03/2022 à 18:48
L'Amore Vero à Eze. Photo DR

L'étau se resserre sur les biens des oligarques russes. Jeudi 3 mars, c'est notamment une chasse aux yachts qui a démarré avec la saisie ou l'immobilisation de bateaux luxes habitués des eaux de la Côte d'Azur. 

Dans la matinée, Bruno Le Maire a annoncé la saisie à La Ciotat du yacht Amore Vero, propriété d'une société liée au patron du groupe russe Rosneft. "Nous remercions la douane pour cette saisie réalisée dans le cadre de la mise en oeuvre des sanctions de l'Union européenne à l'encontre de la Russie", a écrit le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, sur son compte Twitter. 

Le yacht, arrivé au chantier naval de La Ciotat le 3 janvier, devait y rester jusqu'au 1er avril pour des réparations. "Au moment du contrôle, le navire prenait des dispositions pour appareiller dans l'urgence, sans avoir achevé les travaux prévus."

Le Quantum Blue empêché de partir de Monaco

Le Quantum Blue. Photo DR.

Dans le même temps, c'est le Quantum Blue qui a tenté retenu juste avant son départ du port de Monaco. Selon nos informations, la police maritime monégasque a interdit le départ du Quantum Blue. Dans l'après-midi, ce sont les douanes françaises qui se sont rendues à bord de ce yacht de plus de 100 m de long, amarré dans le port de Monaco depuis bientôt deux ans. 

Son propriétaire, Sergueï Galitsky, ne figure pourtant pas sur la liste des oligarques faisant l'objet de sanctions de la part de l'Union européenne. Mais visiblement, le principe de précaution a été appliqué. Le départ de ce mégayacht avait été décidé en urgence mercredi matin. Une décision prise quelques heures après l'annonce de nouvelles sanctions visant des oligarques russes.  

Des contretemps techniques avaient empêché son départ qui avait été repoussé à ce jeudi. Le Quantum Blue avait prévu de quitter les eaux européennes. Direction probable: les Émirats arabes unis, une zone conseillée par le Kremlin. 

Le Dilbar, bien connu à Antibes, immobilisé à Hambourg

Le Dilbar à Antibes. Photo S.B.

Autre yacht en cale sèche: le Dilbar. Habitué du quai des milliardaires du port d'Antibes, le 4e plus gros yacht du monde a été immobilisé à Hambourg, en Allemagne. 

Selon les médias allemands, les autorités tentent de démontrer formellement qu'il appartient bien à Alicher Ousmanov, 7ème fortune russe et visé par les sanctions européennes.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.